Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Incendie : le point sur le parc Yosemite

Les flammes menacent certaines zones du parc, forçant les autorités à évacuer les touristes.

Le parc national de Yosemite, l’un des plus populaires des Etats-Unis, sera partiellement fermé jusqu’à dimanche 29 juillet, en pleine saison touristique, à cause de l’incendie sévissant à proximité depuis une dizaine de jours, a annoncé mardi le Service des parcs nationaux américains. Néanmoins, la « situation est sous le contrôle des autorités », selon Murielle Nouchy, directrice de VisitCalifornia, l’organe de promotion touristique de la destination en France. « Yosemite Valley a été évacué dès le 25 juillet, plus à cause des fumées toxiques que des flammes. Cette zone du parc, ainsi que l’accès par la Highway 140, est fermée jusqu’au 29 juillet au moins », précise Murielle Nouchy.

Des informations actualisées chaque jour

Les autres accès (Highway 120 et Highway 41) sont ouverts, comme le reste du parc, qui s’étend tout de même sur plus de 3000 km². « Sur le site de VisitCalifornia, nous mettons à jour les informations pratiques tous les matins. Les touristes peuvent aussi y retrouver les liens vers les différentes autorités chargées de lutter contre l’incendie (appelé Ferguson, ndlr), qui sont les plus fiables et les plus actualisés », rappelle Murielle Nouchy.

Le feu, qui a démarré le 13 juillet dans la Sierra Nevada pour une raison encore indéterminée, a déjà détruit un peu plus de 14 800 hectares. Hier, il était contenu à hauteur de 26%, contre 13% lundi. Près de 4 000 pompiers luttent contre les flammes. Le parc Yosemite attire environ 4 millions de visiteurs chaque année.