Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Attentat de Bali: l’industrie touristique affaiblie en Asie du sud-est

Comme l’Egypte après l’attentat de Louxor, l’Indonésie pourrait subir une chute d’au moins 20% du tourisme, estime la Banque Mondiale dans son rapport East Asia Update.

Ce recul représenterait une chute d’un peu moins de 1% du revenu national, et freinerait la croissance du pays. L’Indonésie a engrangé des recettes touristiques de 5,4 milliards d’euros en 2001, soit 3,7% de son PIB. Le secteur touristique était à peine sortie de convalescence après la chute d’activité provoquée en 1998 par la crise financière asiatique.

Au-delà de l’archipel indonésien, c’est l’ensemble de l’Asie du Sud-Est qui sera affecté par le drame de Bali. Le tourisme avait généré l’an dernier des revenus de 25 milliards d’euros, soit 4 à 5% du PIB. La Thaïlande par exemple a enregistré l’annulation d’environ 32 000 nuitées, ce qui représente déjà un manque à gagner de 2,8 millions d’euros, selon l’Association hôtelière de Thaïlande (THA). La destination a accueilli 10,06 millions de touristes en 2001 (+ 5,8%), dont 251 717 Français (-2%).

Plusieurs pays occidentaux – les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, l’Australie, le Japon et le Danemark – ont émis des mises en gardes contre des séjours en Asie du sud-est. 

L’Egypte avait vu le nombre des visiteurs chuter de 17% et les recettes du tourisme de 19% à la suite de l’attentat de Louxor qui avait fait 60 victimes parmi les touristes étrangers, rappelle la Banque Mondiale.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique