Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

ALERTE À LA DENGUE AUX ANTILLES

Branle-bas de combat en Guadeloupe et surtout en Martinique, où l’épidémie de dengue, qui sévit depuis début 2010, s’est fortement intensifiée ces dernières semaines. Selon les bulletins de l’Institut de veille sanitaire des 19 et 20 août, 4 100 cas ont été enregistrés par les médecins sentinelles en Guadeloupe durant la première semaine d’août et 3 720 durant la deuxième. Sur les mêmes périodes en Martinique, les chiffres font état de 3

Branle-bas de combat en Guadeloupe et surtout en Martinique, où l’épidémie de dengue, qui sévit depuis début 2010, s’est fortement intensifiée ces dernières semaines. Selon les bulletins de l’Institut de veille sanitaire des 19 et 20 août, 4 100 cas ont été enregistrés par les médecins sentinelles en Guadeloupe durant la première semaine d’août et 3 720 durant la deuxième. Sur les mêmes périodes en Martinique, les chiffres font état de 3 400 et 4 160 cas. L’épidémie est à la fois bien plus précoce, longue et sévère que les précédentes, y compris celle de 2007 (le pic épidémique s’était alors situé à 2 500 cas hebdomadaires). Transmise par les moustiques de type Aedes, la dengue reste le plus souvent sans complications. En tout, 17 décès (13 en Martinique) seraient liés à la maladie dans les deux îles depuis le début de l’épidémie. Dimanche 22 août, 40 militaires ont été appelés en renfort pour intensifier les campagnes de démoustication en Martinique, en particulier dans la partie sud de l’île.

7 880 cas de dengue ont été diagnostiqués en Guadeloupe et en Martinique la deuxième semaine d’août.