Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Air Antilles, Liat et Winair s’allient dans Caribsky

 » La compagnie régionale française va former une alliance aérienne dans les Caraïbes pour développer les voyages inter-îles. »

Compagnie régionale française transportant quelque 450000 passagers par an entre ses 14 escales caribéennes, Air Antilles a dû gérer ces dernières semaines le passage des cyclones Irma et Maria. Sa flotte de 12 appareils a participé activement au pont aérien mis en place par les autorités pour venir en aide aux habitants de Saint-Martin et Saint-Barthélemy. Pour rebondir sur le segment touristique cet hiver, la compagnie privée compte pousser les îles de Sainte Lucie et La Barbade qui ont été épargnées par les vents.

Surtout, avant cet épisode cyclonique, Air Antilles avait prévu de prendre de la hauteur en initiant Caribsky, une alliance régionale avec deux autres transporteurs, l'anglaise Liat (800 000 passagers par an) dont le siège est installé à Antigua, et Winair basée dans la partie hollandaise de Saint-Martin.

Un seul billet pour traverser la Caraïbe

"Les îles des Caraïbes sont distantes en moyenne de 200 à 300 km mais il existe peu de connexions transversales, explique Serge Tsygalnitzky, directeur général d'Air Antilles. Nous allons donc mettre en connexion nos réseaux, mais aussi effectuer des rapprochements concernant l'exploitation, les réservations et la finance. Les passagers pourront ainsi aller d'un bout à l'autre de la Caraïbe avec un seul billet." Les récents événements climatiques ont toutefois entraîné un décalage de l'annonce officielle de Caribsky pour la fin octobre.

Concernant les territoires de plusieurs pays européens, Caribsky sera soutenue à hauteur de 1,8 million d'euros par le fonds européen de développement Interreg. "C'est un projet important pour l'Europe qui bénéficiera de moyens humains et opérationnels. Il va apporter plus de touristes sur nos destinations", assure Serge Tsygalnitzky.

Des accords avec Air France et Corsair

Dans les faits, l'alliance disposera d'une trentaine d'appareils pour desservir autant d'escales. Elle permettra de relier le Sud de la Caraïbe vers Trinidad et la Grenade, ainsi que le Nord vers Tortola. "Les passagers pourront faire des déplacements dans la journée grâce à une coordination des horaires via la création de hubs et de plages de vols".

Air Antilles dispose d'accords avec Air France et Corsair qui pourront aussi commercialiser ces nouvelles dessertes auprès des agences. Si l'alliance fonctionne, la compagnie espère l'entrée d'autres transporteurs régionaux. Et une augmentation de sa flotte, Air Antilles ayant récemment intégré un ATR72 et l'arrivée d'un second appareil neuf étant envisagée en 2018.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique