Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

À bicyclette…

Clientèles, prestataires, produits, itinéraires, services… Le tourisme à vélo est entré dans une spirale de croissance vertueuse et exemplaire.

Le vélo est bon pour la santé et pour la planète. C'est aussi une pratique économique, excitante, car c'est déjà un peu l'aventure, et idéale pour vivre « l'expérience humaine d'un territoire », bien dans l'air du temps. Si l'on ajoute la double équation magique voulant qu'un euro investi dans des voies cyclables rapporte au moins un euro de retombées touristiques et qu'un touriste à vélo dépense 65 euros contre 54 pour un touriste normal, on comprend aisément pourquoi le tourisme à vélo fait une belle échappée en France, avec plus de 8 millions de séjours en 2013. En 5 ans, 5 000 km de voies nouvelles ont été aménagées et les 20 000 km du Schéma National seront atteints dans 10 ans. La « Loire à vélo » est un triomphe (1 million de personnes, 20 millions d'euros de rentrées en 2014) et les ouvertures de « grands itinéraires » s'enchaînent. Rien que cette année, le Canal des Deux Mers, reliant Bordeaux à Toulouse, et Viarhona, du Léman à la Méditerranée, s'offrent en nouveautés aux amateurs de pédalées. Côté professionnels, on a passé aussi la démultipliée. Les voyagistes se découvrent des vocations et sur le terrain, on s'organise. Le réseau Accueil Vélo compte 1 200 prestataires et 20 000 personnes sont fédérées dans les territoires. Même le Monsieur Vélo du gouvernement peut compter sur un club de 100 députés « pro vélo » de toutes tendances pour faire avancer sa cause. Signe des temps : le premier Guide du Routard à vélo sort ce printemps !

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique