Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Le top 10 des destinations à visiter en 2018

| | | | | | | | | | | par
Le Chili occupe cette année la tête du classement de Lonely Planet.
Le Chili occupe cette année la tête du classement de Lonely Planet.
© OT CHILI

Lonely Planet vient de sortir son classement des destinations à voir absolument en 2018. Un palmarès composé de valeurs sûres, et de quelques surprises. Les explications de Jean-Bernard Carillet, auteur Lonely Planet et membre du comité de sélection.

Il y a fort à parier que les ventes des guides du Chili, de la Corée du Sud et du Portugal vont décoller. Le point commun de ces destinations ? Elles figurent en tête du tout nouveau classement des pays à visiter en 2018, établi par Lonely Planet. Un classement qui revendique son indépendance.

"C’est un classement garanti 100% biotraçable et artisanal, explique Jean-Bernard Carillet, auteur de guides chez Lonely Planet et membre du comité de sélection. Il est établi en s’appuyant sur les propositions des auteurs des guides qui sillonnent la planète et font remonter leur expérience terrain, des auteurs qui sont indépendants des Offices de Tourisme et des agences de communication. Chacun d’entre eux transmet ses propositions avec un pitch argumenté expliquant pourquoi c’est une destination à voir en 2018. Cela peut être parce qu’il y a un événement important, de nouvelles infrastructures, comme un aéroport, ou l’ouverture de nouvelles lignes aériennes par exemple." 

Mettre en avant des destinations méconnues

L’occasion aussi de mettre en avant certaines destinations méconnues. C’est le cas par exemple cette année de Djibouti, qui occupe la 4e place du classement. "Djibouti est une destination où il y a une vraie stabilité, qui est sûre, où il y a de belles prestations, un bon rapport qualité-prix, détaille Jean-Bernard Carillet. Il y a aussi un désenclavement, car Turkish Airlines y opère maintenant des vols, en plus d’Air France." 

Sortant une liste de pays totalement différente d’une année sur l’autre, le classement n’hésite pas non plus à remettre en avant des valeurs sûres, comme le Portugal. "On peut aussi inciter à redécouvrir une destination déjà connue, parce qu’elle arrive à maturité et que c’est sans doute la meilleure année pour la visiter". Les avis des auteurs sont ensuite soumis à un comité de sélection, composé notamment du fondateur de Lonely Planet mais aussi du staff éditorial. Les membres du comité font ensuite leur choix, indépendamment les uns des autres. "Le marketing jette un oeil à la fin pour vérifier qu’il y a une ventilation géographique suffisante", indique Jean-Bernard Carillet.

Lonely Planet en effervescence

Déjà plus de dix ans que Lonely Planet se livre à un tel rituel. "Ce classement met toute la planète Lonely Planet en effervescence depuis 2006", raconte Jean-Bernard Carillet. Il est maintenant bien installé. Chaque destination fait ensuite ce qu’elle veut. Certains OT s’en servent beaucoup pour communiquer. Il n’y a pas d’intérêt là-dessous", souligne Jean-Bernard Carillet.

Le classement établi par Lonely Planet se décline aussi par villes, et par régions.

Le classement 2018 par pays :

1. Chili ; 2. Corée du Sud ; 3. Portugal ; 4. Djibouti ; 5. Nouvelle-Zélande ; 6. Malte ; 7. Géorgie ; 8. Ile Maurice ; 9. Chine ; 10. Afrique du Sud.

Retrouvez le classement détaillé ici.

Le classement 2017 par pays :

1. Canada ; 2. Colombie ; 3. Finlande ; 4. La Dominique ; 5. Népal ; 6. Les Bermudes ; 7. Mongolie ; 8. Oman; 9. Myanmar ; 10. Ethiopie.

Retrouvez le classement détaillé ici.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer