Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Voyages à l’heure du tee

Les Français arpentent de plus en plus les greens, y compris pendant leurs vacances, pour des séjours très sea, swing and sun.

C'est la petite balle qui monte, qui monte. Avec 650 000 pratiquants réguliers en France, soit une augmentation de plus de 20% au cours des dix dernières années, le golf ne cesse d'élargir son équipage de passionnés qui pensent, vivent et voyagent golf. Si le premier sport individuel au monde conserve un noyau « élitiste » et masculin, les choses évoluent vite. Ainsi, du quart des pratiquants dépassé voici quelques années, les golfeuses en représenteront bientôt un tiers et la démocratisation de l'accès aux greens n'a jamais été aussi vraie. Si le généreux vivier d'une clientèle CSP++, estimée à 10 000 personnes qui ne connaissent pas la crise, continue de faire le bonheur des spécialistes, le tee-time séduit bien au-delà.

Il prend désormais ses aises dans les brochures de nombreux généralistes y compris en clubs de vacances propices à des initiations sans prétention. Avec une autre particularité unique, spécifique à ce sport : la multiplication, partout dans le monde, de resorts et microdestinations entièrement dédiés à la petite balle. Or, le quotient de développement du golf en France est l'un des plus forts des pays occidentaux ! Un mouvement qui se trouvera certainement amplifié par le retour du swing aux jeux Olympiques de 2016 et la création, tant attendue, de la Ryder Cup en France en 2018.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique