Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

On a testé ChatGPT dans l’univers du voyage

ChatGPT est depuis quelques semaines sur toutes les lèvres. Nous avons testé, sur des marques et des tendances du voyage, cette solution d’intelligence artificielle.

Qui n’a pas entendu parler de ChatGPT ? Pour mémoire, le chatbot est développé par OpenAI, une entreprise californienne de recherche en intelligence artificielle fondée en 2015 par Elon Musk, Sam Altman, Greg Brockman, Ilya Sutskever, Wojciech Zaremba. Nous l’avons testé sur plusieurs questions et requêtes, dans le secteur du voyage.

Histoires de Fram

A la question « Connais-tu le voyagiste Fram ? », ChatGPT nous a quelque peu… surpris. Nous l’avons interrogé trois fois, sachant que le programme répond à chaque fois différemment.

Dans sa première réponse en langage naturel (voir les captures d’écran ci-dessous), il identifie bel et bien Fram comme une entreprise de voyage française. Mais il affirme que le TO a été créé en 1928… alors que Philippe Polderman l’a fondé en 1949… Dans sa deuxième réponse, le programme assure qu’il s’agit d’une agence norvégienne datant de 1881. Et dans la troisième, qu’il n’existe pas de « compagnie de voyage française » s’appelant Fram. « Il est possible que vous ayez mal lu ou entendu le nom de la société », se permet d’ajouter l’IA. No comment…

Lastminute.com réinventé

Dans le même esprit, nous avons posé la question suivante à l’agent conversationnel : Qui est Lastminute.com ?

« Lastminute.com est une entreprise en ligne de voyage et de loisirs », nous répond-on. Jusqu’ici, tout va bien, mais la suite se corse. Selon l’IA, l’agence en ligne a été fondée en 1998 « en Italie par Fabio Cannavale, Martha Cannavale et Brent Hoberman ». En fait, Lastminute a été créée au Royaume-Uni par Brent Hoberman et Martha Lane Fox… Quant à Fabio Cannavale, il est l’actuel actionnaire principal et l’ancien directeur général de l’OTA.

La Plagne au sommet

Mais ChatGPT, qui s’exprime en plusieurs langues dont le français, n’est pas toujours pris en défaut. Loin s’en faut. Sur la station de La Plagne par exemple, sa réponse, toujours quasi immédiate, est bien documentée. Jugez plutôt : « C’est une station de ski française située dans les Alpes, dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle est composée de plusieurs villages, dont Belle Plagne, Plagne Centre, Aime 2000, Plagne Bellecôte, Plagne Soleil, et Plagne Villages. La Plagne est reliée au domaine skiable des Arcs, formant ainsi le Paradiski, l’un des plus grands domaines skiables reliés en Europe, avec 425 km de pistes. »

Sur le Guide du Routard, l’intelligence artificielle ne s’y trompe pas non plus. Il s’agit, selon elle, d’une « collection de guides de voyage éditée par une société française du même nom ». Couvrant « de nombreuses destinations », et caractérisés par « un ton informel ».

Le robot d’Open IA, qui se présente comme une société « à but lucratif plafonné », peut aussi étonner ses utilisateurs sur d’autre requêtes, et incarne les progrès réalisés depuis quelques années dans l’intelligence artificielle. S’il commet parfois des erreurs, il est de toute évidence à prendre au sérieux. D’autant qu’il améliore sa copie au fil du temps et des remarques des internautes.

Quelles sont les principales tendances de voyage en 2023 ?

A cette question, le chatbot, qui donne des sueurs froides au corps enseignant, répond avec une certaine justesse. Mais avec un retard à l’allumage puisque l’IA a stoppé sa mise à jour en septembre 2021 :
« Il est difficile de prédire avec certitude les tendances de voyage pour l’année 2023, car elles dépendent de nombreux facteurs tels que l’évolution de la situation sanitaire, les changements politiques et économiques, les restrictions de voyage, les préférences des voyageurs, etc. Cependant, voici quelques tendances potentielles qui pourraient influencer les voyages en 2023 :
  1. Voyages de proximité : Les voyages à l’étranger pourraient être restreints pour une certaine période en raison de la pandémie. Les voyageurs pourraient privilégier les destinations proches de chez eux, comme les régions et les parcs nationaux, les villes d’art et les îles.
  2. Tourisme durable : Les préoccupations écologiques pourraient continuer à influencer les choix de voyage des consommateurs. Les voyageurs pourraient être plus enclins à choisir des hébergements respectueux de l’environnement, des moyens de transport écologiques et des activités respect. »

Notre confrère TOM.travel a lui aussi longuement interrogé ChatGPT sur les tendances technologiques dans le voyage cette année. « Une intelligence artificielle comme moi pourrait devenir un compagnon de voyage », lui a assuré la plateforme. 
Vous voulez à votre tour tester le bot, en accès libre depuis décembre 2022 ? Il suffit de s’inscrire sur la plateforme chat.openai.com. Soyez toutefois patients, la plateforme, victime de son succès, est souvent saturée.

Générateur d’images

OpenAI, c’est un générateur de textes, mais aussi un générateur d’images appelé Dall-E . Voici l’une de ses nombreuses « oeuvres spontanées » en réponse à la requête « intelligence artificielle à la manière de Dali ». 

Source : Dall-E

 

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique