Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

LES PARCS DE LOISIRS NE CONNAISSENT PAS LA CRISE

« Affluence record au royaume de Mickey, ruée sur le village gaulois d’Astérix et Obélix, pénurie de places pour le spectacle de Noël du Puy du Fou… L’année aura été faste pour les parcs de loisirs, qui semblent avoir trouvé la potion magique contre la crise. Ces dernières années, les parcs de loisirs n’ont pas lésiné sur les moyens : de 2005 à 2008, le n° 1 du secteur, Euro Disney, a ainsi investi 240 Me dans de nouvelles attractions,

Affluence record au royaume de Mickey, ruée sur le village gaulois d’Astérix et Obélix, pénurie de places pour le spectacle de Noël du Puy du Fou… L’année aura été faste pour les parcs de loisirs, qui semblent avoir trouvé la potion magique contre la crise. Ces dernières années, les parcs de loisirs n’ont pas lésiné sur les moyens : de 2005 à 2008, le n° 1 du secteur, Euro Disney, a ainsi investi 240 Me dans de nouvelles attractions, dont la Tour de la Terreur, la dernière en date. Les parcs aux couleurs de Mickey ont du coup enregistré, sur l’exercice clos fin septembre, une fréquentation record, attirant 15,3 millions de visiteurs, soit 800 000 de plus qu’un an auparavant. Le Parc Astérix a vu sa fréquentation grimper de plus de 11 % sur l’exercice clos en septembre, à 1,8 million de visiteurs, et d’octobre à la mi-décembre, le nombre de visiteurs a bondi de 40 %. Dans un contexte morose, ces parcs « offrent une rupture avec le quotidien », relève Dominique Hummel, président du directoire du Futuroscope, près de Poitiers, qui a attiré cette année 1,61 million de visiteurs.

7 % de hausse de la fréquentation et les recettes de 10 % en moyenne en 2008

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique