Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les hôteliers ne font plus l’économie du wifi

Avoir accès au wifi gratuit et haut débit est un prérequis pour les voyageurs d'affaires. Les établissements de chaîne investissent massivement dans le déploiement de ce service.

Le wifi gratuit est devenu incontournable pour un hôtel d'affaires. Dans sa dernière étude, Holiday Inn Express révèle que pour 84 % des voyageurs d'affaires (et 67 % des vacanciers), le wifi compris dans le prix de la chambre fait partie de leurs attentes prioritaires. Et pour 38 % d'entre eux, il est même un facteur essentiel dans le choix d'un hôtel. Les groupes hôteliers ont bien compris l'enjeu, alors qu'ils étaient encore, il y a peu, nombreux à faire payer, parfois très cher, un service que certaines marques d'entrée de gamme offrent déjà depuis plusieurs années. Ainsi, Accor a fait appel avant l'été aux services de Wifirst pour équiper l'ensemble de ses hôtels Novotel, MGallery, Mercure et Pullman. L'initiative vient d'être reprise par le groupe Lucien Barrière, qui va alimenter en wifi et en filaire ses 1 600 chambres ainsi que les espaces publics, à toute heure et gratuitement. Incontournable, l'accès au réseau est aussi devenu un nouvel axe concurrentiel pour les groupes hôteliers, qui cherchent à améliorer de plus en plus la qualité de leur bande passante pour se démarquer de leurs rivaux. Taj, qui offre à ses clients le wifi dans l'ensemble de ses 125 établissements depuis le 15 novembre, en fait même un argumentaire de vente, en devenant « le premier groupe à proposer ce service en Inde ». Il existe, en effet, de véritables disparités d'équipement en fonction des pays. Si 93 % des hôtels aux États-Unis et 90 % des hôtels en Europe proposent le wifi gratuit, seuls 56 % ont adopté cette pratique en Océanie, selon le comparateur Kayak.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique