Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La Gare du Nord va être rénovée pour les JO 2024

La SNCF a présenté les contours du projet de réaménagement de la plus grande gare parisienne, afin de répondre à la croissance du trafic.

carnet de l'entreprise

Une nouvelle gare routière, 1200 places de stationnement pour les vélos, plus de 50 000 m² de commerces, et même une piste pour faire sur jogging sur le toit : si la Gare du Nord ne devrait pas accueillir de nouvelles voies de circulations pour les trains, elle sera totalement rénovée et modernisée à l’occasion des Jeux Olympiques 2024, assure la SNCF.

L’objectif du projet : répondre à la croissance anticipée du trafic de passagers. En effet, en 2024, la plus grande gare parisienne devrait accueillir 800 000 voyageurs par jour, contre 700 000 actuellement. D’ici à 2030, jusqu’à 900 000 personnes pourraient transiter par la Gare du Nord. La SNCF a donc prévu l’ajout d’une aile au bâtiment historique, inauguré en 1864. Bâtie au-dessus des voies du RER, la nouvelle structure accueillera le terminal des départs et un centre-commercial, distribué autour d’une grande galerie longue de 300 mètres.

Le Brexit va augmenter la fréquentation de la gare

« Le principe, c’est qu’on va améliorer la fluidité en séparant les flux des arrivées et des départs », explique Patrick Ropert, le responsable des gares à la SNCF. Les voyageurs prenant le train seront accueillis au premier étage et rejoindront les quais par des passerelles. A l’arrivée, il continueront à sortir de plain-pied sur le « quai transversal » qui sera débarrassé d’une bonne partie des équipements qui l’encombrent.

« Avec le Brexit, le trafic vers la Grande-Bretagne ne va pas ralentir. Il va plutôt augmenter, de 50% d’ici 2030 », prévoit également Guillaume Pepy, le patron de la SNCF. Le terminal transmanche –qui accueille actuellement les Eurostar pour Londres, en attendant d’éventuels concurrents–, va donc être également agrandi. Au total, la superficie de la Gare du Nord doit passer de 36 000 à 110 000 m2. La finalisation du contrat entre Gares & Connexions, la structure chargée des gares à la SNCF, et Ceetrus, la foncière du groupe Auchan, est espérée « d’ici octobre », selon Patrick Ropert.

Le projet, estimé à 600 millions d’euros, doit être achevé en juin 2023. Juste à temps pour la Coupe du monde de rugby et un an avant les jeux Olympiques.

carnet de l'entreprise