Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Iles de Guadeloupe : les indicateurs sont au vert

L’archipel guadeloupéen a enregistré de bons résultats en 2017 ainsi qu’au premier semestre 2018. De quoi motiver des projets d’aménagement : hôtels, port, aéroport.

Au global, 650 000 touristes ont visité l’archipel en 2017, en progression de 12% par rapport à 2016. De plus, 400 000 croisiéristes ont été dénombrés, en hausse de 15%.

Sur les touristes de séjour, 69% proviennent de France hexagonale (35% d’ile de France), 19% des iles environnantes, 6% d’Europe et 6% d’Amérique du nord. Pour 2018, les premiers chiffres sont encourageants : de janvier à août, 480 000 touristes ont visité la Guadeloupe, marquant une embellie de 10% par rapport à la même période de 2017.

Cap sur un milliard d’euros de recettes

Les recettes générées par le tourisme ont atteint 682 millions d’euros en 2017 (7% du PIB), et l’objectif du comité du tourisme est fixé à un milliard d’euros à la fin 2020. Pour y arriver, quatre grands projets sont en cours ou presque finalisés. Le port de Karukera Bay, livré en octobre, a bénéficié de travaux à hauteur de 200 millions d’euros, il sera doté d’un hôtel de 120 chambres. Deux lignes de bus de mer seront exploitées entre Pointe à Pitre et Jarry,en passant par le Memorial Acte,  pour éviter les embouteillages. L’aéroport de Pointe à Pitre va être agrandi à hauteur de 200 millions d’euros de travaux, afin de pouvoir accueillir 3 millions de passagers en 2025. Autre nouveauté, hôtelière à l’horizon 2019 : Le Royal Key, un centre de thalassothérapie Serge Blanco (90 chambres) à la Baie du Moule. Enfin, des hôtels existants sont en cours de rénovation ou d’agrandissement dans les 12 prochains mois : l’Arawak (112 chambres), le Club Med de Sainte Anne (182 chambres supplémentaires), et l’hôtel St Georges (40 chambres).

La Route du Rhum sert la promotion

Cette année, la 10ème Route du Rhum part de Saint-Malo le 4 novembre. La course transatlantique, qui a lieu tous les quatre ans, servira de prétexte pour attirer des touristes supplémentaires à l’arrivée en Guadeloupe. Le site Lesilesdeguadeloupe.com, qui a été rénové et sera en ligne en novembre, ne manquera pas d’en faire mention. Pour ce qui est des campagnes de publicité, la Guadeloupe et ses îles seront présentes à la télévision via un film de 15 secondes, diffusé sur 485 écrans d’octobre à décembre, relayé sur YouTube. En B2B, un programme de certification sera lancé auprès des agences de voyages à l’automne.