Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Espagne : vers la fin de l’état d’urgence, les réservations de voyages s’envolent

Destination préférée des Français, l’Espagne prépare doucement mais sûrement la saison estivale.

Le gouvernement ne prolongera pas l’état d’urgence sanitaire au-delà du 9 mai 2021, lequel avait été décrété en octobre 2020. Une plus grande mobilité est ainsi attendue entre les communautés autonomes, ainsi qu’un redémarrage des voyages nationaux, souligne notre confrère Hosteltur. Message reçu pour nombre d’Espagnols : l’agence en ligne Destinia a enregistré un bond de 122% de réservations dans la semaine suivant l’annonce du gouvernement, par rapport à la semaine précédente. Les îles Canaries sont la destination la plus populaire, selon l’agence en ligne.

La fin de l’état d’urgence sanitaire stimule aussi les réservations de l’étranger vers l’Espagne. Selon les données collectées par la plateforme de transaction TravelgateX entre le 1er et le 31 mai 2021, l’Espagne est le deuxième pays du classement derrière les États-Unis, rapporte aussi Hosteltur.

Adoption du certificat sanitaire européen

A partir du mois de juin, les touristes arrivant en Espagne avec le certificat sanitaire de l’Union européenne (UE) pourront entrer sans avoir à se soumettre à des quarantaines ou à fournir des tests de dépistage négatifs. Cette décision a été annoncée jeudi dernier par le secrétaire général chargé de la Santé numérique, de l’information et de l’innovation du système national de santé, Alfredo González, lors d’une conférence de presse.

Mardi 6 avril, le premier ministre espagnol Pedro Sanchez a présenté un calendrier ambitieux pour atteindre l’objectif de vacciner 70% de la population contre le Covid-19 d’ici à fin août. D’après le site Ourworldindata, près de 20% ont actuellement reçu au moins une première dose, soit un peu plus qu’en France, comme le montre le graphique ci-dessous.

De l’autre côté des Pyrénées, le tourisme, qui représentait 12% du PIB en 2019, s’est effondré l’an passé en raison de la pandémie.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique