Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Destination France : quand le patrimoine se met au digital

Le digital s’invite un peu partout, pour rendre l’expérience de visite toujours plus interactive. Focus sur quelques innovations déployées par des destinations de l’Hexagone.

La tendance s’accentue. Exit la visite passive, les touristes veulent désormais de l’interactivité ! Immersifs, connectés, les sites culturels et les événements adoptent ainsi des formats inédits pour proposer de nouvelles expériences. En Avignon, le Palais des Papes peut désormais se découvrir tablette à la main. « Au moyen de la réalité augmentée et de la technologie 3D, ce nouveau support de visite, intuitif, interactif, pédagogique et ludique, permet au public de découvrir ou redécouvrir ce joyau patrimonial », détaille un communiqué de la fédération Destination Régions, qui recensent plusieurs initiatives. Neuf pièces majeures ont ainsi été reconstituées telles qu’elles pouvaient l’être au XIVe siècle. Un véritable voyage dans le temps. Le Palais des Papes est ainsi le 1er Patrimoine Mondial de l’Unesco à proposer l’HistoPad à l’ensemble de ses visiteurs. Son prix est compris dans le billet d’entrée.

3D, VR, escape game

A La Rochelle, le Musée Maritime accueillera du 25 au 28 juin la deuxième édition de Pixii, un parcours d’expériences ludiques et pédagogiques autour des nouveaux usages du numérique et de la diffusion des contenus culturels pour tous les écrans. Le programme offrira, entre autres nouveautés de cette deuxième édition, la possibilité d’explorer en 3D des sites archéologiques en danger, mais aussi une salle de jeux d’arcade VR, une visite interactive de Montréal… A Metz aussi, le digital dialogue avec le patrimoine. Le festival Constellations revient pour la deuxième année avec une programmation enrichie. Aux Pierres Numériques et au mapping vidéo sur la cathédrale Saint-Etienne, renouvelé à 50% cette année, s’ajoutent trois nouveaux parcours artistiques dans la ville et une programmation d’événements festifs. Du côté des châteaux du Centre Val de Loire, on se met aussi au numérique. Outre le festival Cocorico électro, qui mixe patrimoine culturel et musique actuelle au Château de la Ferté-Saint-Aubin et un son et lumière au Château Royal de Bois, la destination propose également un tout nouvel escape game qui plonge les visiteurs du Château royal d’Ambroise en 1518, au cœur de négociations géopolitiques où il faudra savoir démêler le vrai du faux. En Alsace, le Parc du Petit Prince propose lui, depuis le 30 mars, un vol virtuel. Embarqués à bord d’une nacelle, équipés d’un casque de réalité virtuelle, les visiteurs sont plongés dans un film à 360° qui leur fera vivre les sensations d’un véritable vol. Ils pourront découvrir l’ensemble du parc vu d’en haut mais aussi l’Ecomusée d’Alsace, les villages environnants, la plaine d’Alsace et même les frontières de la Suisse et de l’Allemagne. Autre nouveauté, les visiteurs peuvent vivre une immersion inédite dans l’univers du Petit Prince grâce à la première adaptation en réalité virtuelle de l’œuvre, moyennant deux euros supplémentaires.