Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Costa Croisières consacre son innovation au B2B

La compagnie de croisières italienne récolte les fruits de ses investissements à destination des agents de voyage, sans pour autant s’en contenter.

Près d’un an après le lancement de CostaNext, son nouveau programme dédié aux agents de voyages, Costa Croisières dresse un premier bilan encourageant. « A date, 58% des réservations ont été effectuées sur Extra Booking, l’outil qui a remplacé CostaClick, contre 47% en 2017 », précise Georges Azouze, le PDG de Costa Croisières en France.

Jugé « satisfaisant » par 89% des 3500 agences qui l’ont utilisé cette année, Extra Booking fait l’unanimité, ou presque. « Il nous a permis de gagner en rapidité et en souplesse », continue Georges Azouze. Un investissement nécessaire, tant « la grosse boîte à outil » lancée par la compagnie en début d’année doit aider Costa Croisières à conserver sa place de leader en France.

Du géomarketing en 2019

Des éductours virtuels pour découvrir les bateaux aux interviews d’agents diffusées dans la rubrique « On parle de vous » (1000 vues depuis juin 2018), en passant par les webinaires où chaque commercial s’adresse à sa région, ou Smarty, le chatbot de la compagnie (500 conversations par semaine), Costa soigne sa relation avec les agents de voyages, dans un segment de marché – les croisières – où le rôle du distributeur est encore prépondérant. Pour l’année 2019, la compagnie ira plus loin en proposant un outil inédit. « Il permettra de personnaliser toujours plus la relation avec l’agent de voyages. Grâce aux analyses prédictives ou au calcul de potentiel par exemple, nous pourrons lui proposer du géomarketing ou des offres ciblées », assure Patrice Regnier, le directeur marketing de Costa Croisières en France.

En attendant le premier navire « vert »

Tous ces outils, combinés à un puissant dispositif marketing à destination du B2C (avec 259 jours en télé en 2018), doivent permettre à la compagnie de remplir ses futurs bateaux. En effet, si le Costa Venezia, qui sera livré en mars 2019, ira se positionner en Asie, la Méditerranée accueillera le premier « navire vert » de la compagnie, le Costa Smeralda, dont la première croisière partira de Marseille le 5 novembre 2019.

Le bassin méditerranéen verra aussi le retour du Costa Fortuna rénové le printemps prochain, tandis que le Costa Victoria, également remis à neuf, sera positionné dans l’Océan Indien cet hiver. « Soit une augmentation de capacité de 43% d’ici 2021 », chiffre Georges Azouze, en anticipant la livraison d’un bateau jumeau du Smeralda en 2020 et d’un jumeau du Venezia en 2021. Et autant de cabines à vendre au marché français, le deuxième le plus important pour la compagnie, après l’Italie.