Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Avec le rachat de Goldcar, Europcar attaque le segment du low cost

Le loueur a annoncé le rachat de la société Goldcar, bien implantée dans la péninsule ibérique. Elle se positionne ainsi en force sur le secteur très porteur du low cost.

Europcar n’en finit plus de s’agrandir. Après avoir racheté son concurrent allemand Buchbinder fin mai, puis 20% des parts de Snappcar, une start-up néerlandaise spécialisée dans la location de véhicules entre particuliers, Europcar vient d'annoncer l'acquisition de l'espagnol Goldcar.

Pour Caroline Parot, la présidente du directoire, l'objectif est de "devenir un leader mondial des solutions de mobilité". Valorisée à 550 millions d'euros, Goldcar a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 240 millions d'euros en 2016 et dégagé un excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté de 48 millions, indique Europcar dans un communiqué. Très présent en Espagne et au Portugal, Goldcar possède 87 agences, une flotte de 50 000 véhicules et une plate-forme logicielle très performante.

3 milliards de chiffres d'affaires d'ici 2020

Grâce à un tel rachat, Europcar se renforce notamment sur le segment loisirs et bas coûts. "Suite à l’acquisition de Buchbinder en mai dernier, celle de Goldcar constitue une nouvelle étape stratégique importante pour le groupe Europcar, car elle nous permet de devenir un acteur majeur du segment low cost en Europe, a indiqué Caroline Parot. Cette opération (…) renforce notre confiance en notre capacité à atteindre les objectifs, annoncés en octobre 2016, de 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel et d’une marge d’au moins 14% d’ici fin 2020."

Introduite en bourse il y a deux ans, l’entreprise rassure les marchés alors que les actions de ses concurrents, Avis et de Hertz, déclinent.