Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La compagnie Corsair ne peut pas prétendre au prêt garanti par l’Etat

Pascal de Izaguirre, le dirigeant de Corsair, attend un assouplissement des critères du prêt garanti de la part du gouvernement.

Sur le plateau de BFM TV, Pascal de Izaguirre, le PDG de Corsair, a regretté de ne pas recevoir de réponses positives de la part des banques et de ne pas être éligible au prêt garanti par l’Etat (PGE). « Ces prêts nécessitent des critères qui sont trop restrictifs, par exemple en matière de capitaux propres », a-t-il expliqué. Pour obtenir le PGE, l’entreprise doit posséder un niveau de fonds propres supérieur à la moitié du capital social.

Le PGE est censé pousser les banques à accorder facilement et rapidement des crédits, y compris aux plus grosses entreprises. « J’espère que ces critères vont être assouplis dans les prochains jours car, à partir du moment où nous aurons une garantie accordée par l’Etat, les banques suivront », juge Pascal de Izaguirre. « De très nombreuses entreprises sont exclues (…). Nous, par exemple, nous n’avons jamais recouru à un emprunt bancaire, nous avons zéro endettement, mais pour un critère relatif aux capitaux propres, nous ne sommes pas éligibles à ces prêts. »

« Il me parait indispensable, bien sûr, que les aides de l’Etat bénéficient à toutes les compagnies aériennes françaises pour éviter une distorsion de concurrence évidente » abonde Pascal de Izaguirre. « A ce stade, je n’ai pas le sentiment que l’Etat n’envisage pas d’aider tout le transport aérien. Nous verrons bien. »

Tous les avions de la flotte de Corsair sont cloués au sol depuis le 26 mars. La compagnie n’enregistre aucune recette, alors que les réservations sont inexistantes.

1 commentaire
  1. Astater dit

    Dans le même temps, Corsair refuse de rembourser ses clients pour lesquels elle a annulé les vols et ce, en contradiction totale avec la réglementation en vigueur. Avant de pleurer sur son sort, cette société ferait mieux de se conformer à la loi.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique