';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Vents favorables

Il était temps! La croisière prend enfin le large dans l’Hexagone. Certes, la France n’est toujours que le 5e marché en Europe, et il équivaut au nombre de clients que Fram envoie chaque année au Maroc et en  Espagne à lui tout seul.

La marge de progression demeure donc conséquente! Il n’empêche. La croissance de 16 % affichée l’an dernier fait chaud au coeur.

On y verra la conséquence des efforts déployés par la profession depuis des années, notamment en termes de communication. Costa s’est ainsi imposé au fil du temps comme le principal annonceur du tourisme, aux côtés du Club Med. Plus largement, la première édition du Jour le plus long de la croisière a été un franc succès.

La communication par les prix, à travers les nombreuses réductions accordées pour les achats précoces, a aussi permis de faire couler une bonne fois pour toute le cliché tenace de la croisière hors de prix. Reste désormais à tordre le coup à celui d’un produit pour retraités. Même s’il faut le reconnaître, durant certains périples en Méditerranée, les passagers passent plus de temps à jouer à la belote qu’à danser sur le dernier tube de David Guetta !

Surtout, les agences de voyages semblent enfin avoir compris l’intérêt qu’elles avaient à mettre en avant la croisière. Il s’agit désormais de poursuivre l’effort, alors que les distributeurs en ligne semblent eux aussi prendre la pleine mesure du potentiel du marché. En s’offrant ABCroisière, première agence en ligne spécialiste, le site Promovacances vient d’envoyer un signal fort à la profession…
L’année s’annonce d’ores et déjà décisive.

Pour inaugurer le Poesia la semaine dernière, MSC a d’ailleurs mis le paquet en organisant un concert privé de Patrick Bruel. Histoire de s’assurer une couverture médiatique maximale! Croisières de France est quant à elle sur la ligne de départ, avec un concept de croisière 100 % française un rien désuet, comme aux plus beaux jours de la défunte compagnie Paquet.

Les clients seront-ils au rendez-vous ?
Une chose est sûre: on ne devrait jamais parler autant de la croisière que cette année … 

Thierry BEAUREPÈRE
Rédacteur en chef

Réagir à cet article

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire