Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Trop de déplacements professionnels inutiles ?

Un salarié sur deux admet que certains voyages d’affaires ne méritent ni le temps qui leur est consacré ni le coût qu’ils ont engendré.

KDS a enquêté sur le thème de la gestion des voyages d’affaires et des notes de frais en entreprises. Le fournisseur de solutions de gestion des déplacements professionnels a interrogé 164 professionnels et voyageurs réguliers basés en France, au Royaume-Uni et aux États-Unis. Résultat : une majorité de salariés (55 %) précisent que leur entreprise se dispense de connaître le retour sur investissement de leurs déplacements professionnels. Et pour 51 % des répondants, certains de leurs voyages d’affaires ne valent ni le temps qui leur est consacré ni le coût qu’ils ont engendrés. D’ailleurs, 55 % d’entre eux auraient reconsidéré la nécessité de leur déplacement s’ils avaient pu connaître, au préalable, le coût induit. À l’heure de « l’optimisation du budget voyage d’affaires », ces statistiques font réfléchir, voire surprennent. À qui jeter la pierre ? L’étude ne le dit pas directement, mais elle énumère ceux qui prennent en main les réservations : les voyageurs (32,9 %), leur agence de voyages (21,3 %), leur service administratif (20,7 %), le service voyage de leur entreprise (17,7 %). Autre enseignement de l’enquête, dont les répondants travaillent à 80 % pour des entreprises employant 100 personnes et plus : un grand nombre de salariés (plus de 43 %) remplissent encore leurs notes de frais sur papier. Pas étonnant que cette manoeuvre soit perçue comme une corvée par une personne sur six. Ces conclusions ressemblent fort à un plaidoyer en faveur de l’automatisation de la gestion des voyages d’affaires, de la préparation au remboursement. Du pain béni pour les technologies mises au point par KDS…