Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Teva Janicaud, Tahiti au coeur

À la tête du GIE Tahiti Tourisme depuis un mois, ce professionnel du marketing devra relancer la destination.

En fait, je reviens à mes premières amours », reconnaît Teva Janicaud après s’être plié au rappel rituel de son expérience professionnelle. Le déclic est venu d’un article annonçant la fermeture du Centre d’expérimentations du Pacifique (CEP) dédié aux essais nucléaires, alors moteur essentiel de l’économie des îles. « J’ai compris qu’il fallait absolument développer le tourisme pour créer une économie locale forte, autosuffisante et qui serait basée sur nos ressources », se souvient-il. Son diplôme Sup de Co La Rochelle en poche, il enseigne avant de devenir responsable marketing dans l’établissement. Il s’envole, enfin, vers Papeete pour plusieurs mois à la direction de l’aviation civile, avant de s’installer à la direction commerciale d’une SSII. Créateur d’entreprise, il met en place le premier centre d’appels en Polynésie avec sa nouvelle société : l’homme de marketing se construit des résultats. En parallèle, il devient conseiller technique au ministère du Tourisme, en 2003, et travaille sur l’aménagement des sites ainsi que sur l’optimisation des ressources du GIE Tahiti Tourisme. Pour « l’amoureux du pays », la vocation prend enfin forme, mais la mission s’annonce complexe. Avec – 18 % de touristes en 2009, la Polynésie est en crise. « Je souhaite apporter de nouvelles méthodes de travail, des orientations plus efficaces, explique-t-il, et sensibiliser nos habitants aux apports du tourisme. » Hébergement chez l’habitant, tourisme haut de gamme mais moins exclusif, découverte des 118 îles de l’archipel, Teva Janicaud rappelle que Tahiti ne se limite pas à des îles de rêve. Son premier déplacement en métropole est prévu dans le courant du mois de juin.

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire