Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Star Alliance rassemble ses petits à Roissy-CDG 1

Aéroports de Paris et Star Alliance viennent de signer un accord afin de réunir les compagnies membres de l’alliance dans le terminal 1, en cours de rénovation.

Réunir la dizaine de membres de Star Alliance éparpillée à Roissy-CDG dans le terminal 1, et améliorer le service offert aux passagers de ces compagnies : tels sont les objectifs de l’accord signé le 8 mars par Pierre Graff, président d’Aéroports de Paris (ADP) et Jaan Albrecht, PDG de Star Alliance. Un projet qui, pour ce dernier, permettra de rationaliser les coûts et d’améliorer les synergies entre les transporteurs.

Automatisation du tri bagages, harmonisation des horaires…

Face à l’alliance SkyTeam, emmenée par Air France, qui a investi le terminal 2 de l’aéroport, Star Alliance entend largement profiter de la réhabilitation en cours du T1. ADP prévoit l’installation de bornes d’enregistrement self service Star Alliance dès le printemps puis, avec la livraison du premier quart du bâtiment rénové fin 2005, la création de comptoirs d’enregistrement et de billetterie réservés, l’automatisation du tri bagages… Au deuxième semestre 2006, Star Alliance disposera également d’un salon commun pour ses passagers des classes affaires et première. L’accord prévoit par ailleurs la mise en place par ADP d’indicateurs concernant les taux d’appareils au contact du terminal, la disponibilité des passerelles, des banques d’enregistrement et élévateurs bagages…, préambule à l’harmonisation des horaires, destinée à diminuer les temps de connexion entre les différents membres de l’alliance.

4 millions de passagers annuels prévus en 2008

Jaan Albrecht entend aussi réunir l’ensemble des compagnies au terminal 1. Lufthansa, ANA, BMI, Singapore Airlines, United, US Airways, SAS, Thai Airways et South African Airways seront donc rejointes par Adria Airways le 27 mars, Lot et Croatia Airlines d’ici un an, Air Canada et Austria fin 2008, après l’achèvement total des travaux du terminal. A cette date, ces transporteurs pèseront, selon Pierre Graff, 50 % de l’activité du T1, soit 4 millions de passagers par an. Seul TAP Portugal demeurerait à Orly, même si les négociations en cours entre Star Alliance et la compagnie portu- gaise pourraient aboutir à la mise en place de quelques vols depuis Roissy-CDG 1.

Malgré cet accord et le développement à venir des vols et con-nexions proposés à Paris, Jaan Albrecht exclut toutefois l’idée de faire de Paris un véritable hub de Star Alliance, à l’image de Francfort, Londres, Munich, Copenhague ou Vienne. Paris reste une alternative proposée à nos clients, sur laquelle nous nous devons d’offrir le meilleur service, conclut-il.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique