Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Réussir la rénovation de son agence

L’image poussiéreuse de l’agence de quartier a vécu. Nombre de patrons et de réseaux intégrés ont rénové leurs points de vente, premier vecteur de communication.

Ces dernières années, on a vu apparaître des agences à la décoration design pour le plus grand plaisir des clients. Quelques milliers d’euros sont nécessaires pour réhabiliter un point de vente (compter 20 000 E pour 40 m2, sans la vitrine) mais tout dépend de sa taille, de l’ampleur des travaux et du choix des matériaux utilisés. Vous pouvez recourir aux services d’architectes ou de sociétés spécialisées comme Coespace, qui proposent des solutions clés en main, avec une rénovation du sol au plafond en trois jours. Cela coûte un peu plus cher, mais quel repos. On n’a rien à faire !, se félicite Marie-Gabrielle Salomon, de Voyages Ile-de-France.

Lors de la préparation du projet, vous devez d’abord étudier les flux de circulation des vendeurs et des clients, définir l’emplacement de l’espace d’attente et des présentoirs à brochures, réfléchir au réseau de câblages et au positionnement des prises électriques, des imprimantes… L’installation d’une climatisation implique de disposer d’une arrivée d’eau, et celle d’écrans plats de sécuriser les accès. Côté décoration, il est primordial de choisir un style qui ne sera pas ringard au bout de cinq ans. La mode est à l’utilisation du bois, du verre, de l’aluminium et de l’acier laqué. La facture pour le poste de travail (jusqu’à 2 500 E) dépend de la qualité du siège et des options.

Ouvert pendant les travaux

Durant les travaux, évitez de fermer l’agence. L’installation d’un élément modulaire sur le trottoir, la pose de bâches pour couper l’agence en deux sont des solutions. C’est une période délicate, mais les clients sont compréhensifs et apprécient ces rénovations, estime Didier Munin, PDG de Boiloris Voyages. On peut réaliser les travaux le week-end, mais cela coûte plus cher et il faut tenir compte des nuisances pour les voisins, note Claude Betton, directeur de Coespace. Si vous possédez plusieurs agences, l’idéal est de transférer l’activité vers le point de vente le plus proche.

Au final, l’investissement vaut le coup. Si l’agence est bien entretenue, une rénovation tient une douzaine d’années. Une boutique flambant neuve peut entraîner une augmentation de chiffre d’affaires de plus de 15 % !

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique