Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Rentabilité : les adhérents de Manor, premiers de la classe

Les réseaux volontaires peuvent être fiers de leurs adhérents. Sept d’entre eux figurent dans le top 10 des meilleures rentabilités de 2003 !

V oyages Loisirs est l’un des meilleurs élèves de la classe. Numéro un de la rentabilité (comme en 2002), le distributeur de voyages par correspondance, filiale de France Loisirs, affiche depuis plusieurs années un taux de rentabilité supérieur à 2 %, à faire pâlir ses concurrents. D’autres distributeurs étaient déjà présents l’an dernier dans ce top 10 des entreprises les plus rentables, telles Aliso Voyages (Selectour), De Boüard Voyages (Selectour), Cap 5 et Voyageurs du Monde. Deux sociétés qui, comme Sembat Voyages, Voyages Eurafrique et Prêt à Partir, sont adhérents du réseau Manor, qui montre là sa rigueur pour sélectionner ses membres.

Même si nous n’avons pas obtenu tous les chiffres des adhérents de poids d’Afat Voyages, Génération Voyages constitue l’une des fiertés du réseau volontaire. Cette entreprise de cinq points de vente a d’ailleurs été distinguée récemment par l’Echo Touristique, comme champion caché des agences de voyages en France.

Voyages-sncf est un autre nouveau venu dans notre palmarès. Outre que l’agence en ligne enregistre une forte progression de son activité, elle peut s’enorgueillir de dégager 4,2 ME de résultat net l’an dernier. Un cas unique dans le monde de l’e-tourisme. Même exception pour E.Leclerc Voyages qui, contrairement aux autres enseignes de la grande distribution, est rentable depuis des années.

Le culte du secret, encore et toujours…

Comme chaque année, on regrettera que plusieurs distributeurs n’aient pas jugé bon de répondre à notre questionnaire comme American Express Voyages d’affaires, Acta-CMB Voyages, Philibert Tourisme, Club Voyages, Karavel ou Opodo France. Cultivant le culte du secret, d’autres tels Carlson Wagonlit Travel, Lastminute, Jancarthier, Verney ou Bleu Voyages ont refusé de déclarer leur résultat net en 2003, nous obligeant à faire des pieds et des mains pour récupérer ces chiffres auprès des tribunaux de commerce.

Ceux-ci sont pourtant parfois excellents, comme Galerie Lafa-yette Voyages, qui a dégagé un résultat net de 0,34 ME l’an der-nier (après 0,4 ME en 2002).

D’autres sont bien sûr moins avouables. Ainsi, si BTI France figure parmi les meilleures croissances, cela se fait au détriment de la rentabilité (1,88 ME de pertes). Le distributeur a fait le choix de prendre des parts de marché, quitte à perdre de l’argent pendant quelques années.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique