Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Quels écrans choisir pour ses ordinateurs ?

7 Exit l’écran cathodique. Depuis un an, les agences font subir à leurs écrans un régime minceur. Une petite révolution salutaire, pour les vendeurs comme pour leurs clients.

Sans écrans plats, point de salut ! Tel est, sans surprise, le message des responsables informatiques des distributeurs. Et ce, même pour les ordinateurs dédiés aux opérations de back office, à l’arrière de l’agence. D’autant que les prix ont considérablement diminué ces dernières années, avec des offres de qualité accessibles à partir de 300 E. Parfaits pour réduire l’encombrement sur les bureaux, ces écrans offrent un confort de lecture optimal pour le vendeur. Parallèlement, ils projettent une image moderne auprès des clients, pour peu que vous preniez soin de dissimuler les câbles d’alimentation.

Les GDS donnent le ton depuis quelques années, dans le cadre de l’offre PC qu’ils proposent aux agences. Tous fournissent désormais automatiquement des écrans plats de 17 pouces. C’est la dimension idéale pour un poste de travail, note Robert Heredia, président d’Afat Nouvelles Technologies. Parmi les clients d’Amadeus, 58 % des détenteurs d’une licence Vianeo ont pris l’option PC (qui comprend un écran plat Hewlett Packard inclinable 17 pouces). Chez Selectour, trois adhérents sur quatre ont choisi cette formule, estime Michel Barillot, directeur des systèmes d’information du réseau. Pour ceux qui achètent en toute autonomie leur matériel informatique, nous préconisons le même type de matériel.

Une vente plus attractive

Dans les agences loisirs, le double écran tient-il du gadget ? Pas du tout, estime Michel Barillot, même si cette solution est encore peu utilisée. Avantage : à l’heure d’Internet, elle rend la vente plus attractive. Le vendeur peut alors piloter l’information qui s’affichera sur le deuxième écran destiné au client, en transférant une sélection de données, par exemple des photos d’hôtels. Inconvénient : l’encombrement et le surcoût. Amadeus propose aux agences équipées de postes Vianeo PC un second écran pour 25 E/mois (logiciel et maintenance). A ce montant s’ajoutent des frais d’installation de 75 E. A défaut, certains ont opté pour un écran pivotant. Une solution qui peut convenir si le vendeur souhaite, à titre occasionnel, orienter son écran vers le client. Une manière aussi de rendre la vente plus conviviale, avec l’instauration d’un véritable dialogue.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique