Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Quand Tim Cook visite une start-up française

Le patron d’Apple n’est pas un voyageur comme les autres. De passage à Paris, il a déjeuné avec les fondateurs de ViZeat, ce qui a accéléré le business BtoB de la start-up.

 

C’était il y a un mois. Le 6 février, Tim Cook déjeune avec Jean-Michel Petit, cofondateur de ViZeat, sa femme, et son associée Camille Rumani. "Tim Cook était alors en voyage en Europe, avec une étape à Paris", explique Jean-Michel Petit, qui a créé une plate-forme de repas chez l’habitant.

Jean-Michel Petit précise qu’il n’a pas provoqué cette rencontre, mais il croit comprendre la motivation du patron d'Apple : "Fin 2016, nous avons appris que nous étions la deuxième meilleure application sur l’App Store, toutes catégories confondues".

Un tweet providentiel

Toujours est-il que Tim Cook a aussi tweeté son escale gourmande, en évoquant "a wonderful meal". Pourtant, le PDG de la marque à la pomme est peu disert sur le réseau de micro-blogging (341 tweets depuis juillet 2013 !), n'en déplaise à ses 4,38 millions de followers.

"Son tweet a constitué une énorme caisse de résonance pour nous", se réjouit le cofondateur de la jeune pousse française, qui se sent pousser des ailes. "Tous nos efforts technologiques sont aujourd'hui récompensés. Nous avons depuis accéléré nos contacts avec l’univers touristique, notamment anglo-saxon. Nous avons signé avec un important réseau américain d’agences de voyages positionné sur le luxe, des compagnies de croisières, un acteur du voyage en autocar qui cible plutôt les étudiants". L’entreprise a déployé en janvier des technologies ad hoc, dont une API, afin de permettre à des acteurs online ou offline d'ajouter la réservation de repas chez des locaux. En France, Comptoir des Voyages et Weekendesk les ont intégrées.

Un modèle BtoB, pour mieux contrer Airbnb ?

Créé en 2014, ViZeat croit beaucoup à son essor par les professionnels du voyage, pour s’insérer sur une plage de 3 heures dans un programme déjà établi. Sur quel modèle économique ? L’hôte empoche 80% des recettes, les 20% de frais étant partagés avec le partenaire.

Moins coûteuse que le BtoC, l’option BtoB permet aussi de se distinguer des expériences – parfois culinaires – d’Airbnb, qui vont monter en puissance, et s'inviter en concurrents. "Nous sommes une alternative pour tous ceux qui ne sont pas clients d’Airbnb, et ils sont nombreux. Airbnb est un univers à lui tout seul. Mais il y a d’autres systèmes solaires". Pour le faire savoir, ViZeat, qui s'apprête à se lancer en Chine, démarre une campagne YouTube (au Royaume-Uni, aux Etats-Unis et en Allemagne). Et discute avec Facebook afin de s’intégrer dans son produit tourisme. Sans les GAFA, point de salut !


Vidéo postée par ViZeat sur sa page Facebook, qui parle de la France, et de codes…