Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Quand Amadeus décode la blockchain

Le fournisseur technologique livre des exemples concrets d'usage de la blockchain dans notre secteur, à travers une nouvelle étude.

Rarement une innovation aura été si souvent citée, mais aussi peu ou mal comprise. Amadeus vient de publier un rapport pour aider les professionnels du voyage à percer les mystères de la blockchain, élaboré en collaboration avec des start-up spécialisées.

Imaginez une application sécurisée permettant d’avoir une seule carte de fidélité multi-enseignes pour cumuler des points, ou de partager les informations de son passeport dans une empreinte digitale, facilitant ainsi les contrôles de sécurité à l’aéroport. Ce ne sont là que des exemples illustrant comment la blockchain pourrait, à l’avenir, transformer notre façon de voyager, estime le groupe technologique.

Quatre usages potentiels

Intitulée "Blockchain : tirer parti de son potentiel dans le secteur du voyage", l'étude identifie quatre utilisations potentielles dans le secteur du voyage : une identification plus simple et sécurisée du passager, un meilleur suivi des bagages, des programmes de fidélité plus intuitifs, et une simplification des paiements entre les agences de voyages et les compagnies aériennes.

Bien que la blockchain soit toujours à ses balbutiements, cette technologie promet de révolutionner notre façon d’échanger des données en toute confiance (sans organe central de contrôle), entre les entreprises, les gouvernements et les individus. Du moins, selon les développeurs et les experts en la matière.

Lufthansa se lance

Aujourd'hui encore, rares sont les entreprises de notre secteur à explorer la blockchain. Lufthansa a décidé de l'explorer, grâce à un partenariat avec la start-up suisse Winding Tree, spécialisée en la matière.

"Lufthansa s’est engagé dans le développement d’interfaces de programmation applicative (API), en adoptant, par exemple, la norme NDC d’IATA", afin de donner à ses clients et partenaires un accès direct à ses offres, indique dans un communiqué Markus Binkert, Senior Vice President Distribution & Revenue Management de Lufthansa Group. "En intégrant ces API dans la blockchain publique Winding Tree, le groupe permet à tout partenaire innovant, qui développe des applications de pointe destinées au voyage, d’accéder à ces offres via une place de marché décentralisée et sans intermédiaire"

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire