Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Profiter de ses droits à la formation

7 Grâce au droit individuel à la formation (DIF), le salarié peut cumuler des heures pour se former. Mode d’emploi pour bien en profiter.

Parce que la formation est un enjeu majeur, la loi du 4 mai 2004 accorde de nouveaux droits aux salariés pour évoluer dans leur vie professionnelle, à travers le Droit individuel à la formation (DIF). Cette loi stipule que tout employé à temps plein, sous CDI et ayant plus d’un an d’ancienneté dans l’entreprise, bénéficie chaque année d’un capital de 20 heures pour se former. Il est cumulable sur six ans, dans la limite de 120 heures. Ce montant est calculé au prorata pour les salariés à temps partiel. Les CDI embauchés en cours d’année et les salariés en CDD devront justifier de quatre mois dans l’entreprise au cours des douze derniers mois pour bénéficier de ces droits.

Les procédures sont très strictes. Chaque année en janvier, l’employeur est tenu d’informer par écrit ses employés de leurs droits acquis au titre du DIF. Mais ensuite, c’est au salarié d’émettre ses souhaits à son employeur, car le principe du DIF, et c’est son caractère innovant, rend le salarié acteur de sa formation. Il est alors important de ne pas oublier de faire jouer vos droits et, avant toute demande, de faire un bilan personnel de compétences. Veillez à bien vous interroger sur vos lacunes, vos perspectives ou vos souhaits d’évolution dans l’entreprise, pour mieux cerner vos besoins et motiver votre demande. Car même si le salarié demeure libre de choisir sa formation, l’employeur n’est pas tenu de l’accepter, dans la limite de deux refus successifs, motivés par écrit. Plus votre demande sera argumentée, plus vous aurez de chance qu’elle soit acceptée.

Un accord de branche avantageux

L’entretien individuel annuel peut aussi être l’occasion de faire le point. Le DIF n’est pas là pour payer une formation poterie à mes employés, elle doit leur être utile pour une évolution dans l’entreprise, prévient ainsi un patron d’agence. L’accord de branche signé entre le Syndicat national des agences de voyages (Snav) et l’Opca transports, l’organisme collecteur, prévoit dans ce cadre huit modules de formation prioritaires. Avec un avantage : pouvoir effectuer cette formation sur son temps de travail (alors que les textes précisent que sauf accord spécifique, la formation se déroule en dehors des heures travaillées).

Une fois votre demande déposée, l’entreprise dispose d’un mois pour répondre par écrit, l’absence de réponse dans ce délai entraînant l’acceptation

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique