Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

prêt à franchir le Rubicon

En cours de transmission, le réseau lillois devrait accroître sa présence en région parisienne d’ici 2010, tout en restant dans le giron de Manor.

Désireux de passer la main, Jean-Michel Rath envisagea un temps de céder son réseau Cap 5 (Manor) à Carlson Wagonlit Travel (CWT). Le Pdg s’est ravisé et passe finalement les rênes à son fils Aurélien Rath, qui vient de quitter ses activités dans l’agroalimentaire pour intégrer le distributeur nordiste. Il sera accompagné, pour ses premiers pas dans le tourisme, par les collaborateurs de Jean-Michel Rath, qui prendra progressivement du recul.

D’ici là, ce dernier entend accompagner encore quelque temps le développement de Cap 5. Je regarde les opportunités dans le Nord, mais aussi en région parisienne. Il faudrait que Cap 5 y dispose de sept ou huit agences avec une activité mixte, billetterie et tourisme, précise-t-il. Cap 5 est présent en Ile-de-France au travers de points de vente situés boulevard Malesherbes (viiie), à Boulogne (92), et d’un plateau d’affaires à Roissy. Il nous faut constituer une véritable structure à Paris, pour optimiser notamment la gestion du personnel.

Si les contacts ont été nombreux avec CWT, Jean-Michel Rath n’entend pas pour autant adopter la franchise du géant américain. Cap 5 restera membre de Manor. Ce GIE comporte des obligations, mais aussi beaucoup de souplesse. C’est une structure à plusieurs vitesses, qui offre une importante liberté, estime-t-il.

Le dernier combat

En grande forme, avec un groupe qui devrait réaliser cette année un volume d’affaires de 90 ME, Jean-Michel Rath désire par ailleurs mener un dernier combat en s’opposant à Lille-evasion.com. Ce site, créé par la société Aérolines de Cédric Pastour, commercialise des voyages au départ de Lille/Lesquin. C’est un concurrent, qui va prendre une part de l’activité aux agences physiques, considère le dirigeant. Il compte notamment interroger la CCI, gestionnaire de l’aéroport lillois, lui reprochant l’absence d’appel d’offre concernant ce dossier. Jean-Michel Rath a en effet développé, sur www.cap5.com, une rubrique répertoriant les produits au départ de Lille, désormais directement concurrencée par Lille-evasion.com…

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique