Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Océanie

L’Australie et la Nouvelle-Zélande sont à la mode. Seule la Polynésie observe une baisse de sa fréquentation, liée à l’affaire des passeports biométriques.

L’Australie est tendance, détrônant, dans le coeur de nombreux Français, les Etats-Unis. Le pays continue sur sa lancée et voit le nombre de ses visiteurs en provenance de l’Hexagone augmenter de 5,7 % en 2006 (à 67 400), après une envolée de 9,8 % en 2005. Cette performance s’explique par le succès du Visa Vacances Travail pour les 18-30 ans qui attire toujours plus de jeunes (les Français de moins de 30 ans étaient 6 000 à visiter l’Australie en 2006).Mais cette clientèle échappe aux TO.

L’accord de partage de codes entre Air France et Qantas y est également pour quelque chose. Le vol Paris-Hongkong est assuré par la compagnie française, connecté aux lignes de Qantas depuis la mégapole chinoise, ce qui démultiplie les points d’entrée en Australie. Devant le succès, le même accord a été mis en place via Singapour. Enfin, un nouveau marché s’ouvre aux TO avec l’engouement récent des jeunes mariés pour le pays (40 % des ventes chez Voyageurs du Monde !).

La Nouvelle-Zélande aussi profite de cette mode. Même si les volumes sont moindres (18 663 Français), elle enregistre une hausse de 10 %. La destination séduit grâce à sa nature tropicale et sa culture maori. Après avoir surfé sur le succès du Seigneur de Anneaux, elle va certainement profiter de la Coupe du monde de rugby et des performances des All Blacks.

Côté destinations francophones, la Nouvelle-Calédonie reprend du poil de la bête (+4,7 %). Une augmentation de fréquentation due notamment aux efforts de Nouvelle-Calédonie Tourisme Point-Sud, qui a doublé sont budget de communication en deux ans. L’OT a également accentué ses partenariats avec des TO, comme Australie Tours et Voyageurs du Monde, qui commencent à porter leurs fruits.

Reste une déception : la Polynésie, qui a vu le nombre de touristes français baisser de 6,3 %. Le territoire a subi de plein fouet les conséquences de l’imbroglio des passeports biométriques, la plupart des vols pour Papeete transitant par les Etats-Unis. Mais la tendance s’est inversée sur les six premiers mois de 2007, avec une hausse de la fréquentation de 7,3 % d’après Tahiti Tourisme. Preuve que Bora Bora fait toujours rêver !

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique