Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Marsans peaufine sa collection

« Après le recentrage en 2007 qui a conduit à l’abandon de plusieurs pans de sa production (Espagne, week-ends Europe, Finlande, Maldives…), Marsans capitalise cet été sur ses valeurs sûres. Une phase de consolidation avant un redéploiement, annoncé dès l’hiver prochain. Au programme, la relance notamment de l’Amérique latine avec les retours du Pérou et du Brésil. Le TO va aussi réinvestir l’offre « historique » de Transtours, référence

Après le recentrage en 2007 qui a conduit à l’abandon de plusieurs pans de sa production (Espagne, week-ends Europe, Finlande, Maldives…), Marsans capitalise cet été sur ses valeurs sûres. Une phase de consolidation avant un redéploiement, annoncé dès l’hiver prochain. Au programme, la relance notamment de l’Amérique latine avec les retours du Pérou et du Brésil. Le TO va aussi réinvestir l’offre historique de Transtours, référence sur l’Europe centrale. Dès cet été, la marque réapparaît d’ailleurs en bandeau sur les deux catalogues Croatie-Bulgarie et Russie-Europe centrale alors qu’elle était passée à la trappe l’automne dernier.

Une Arménie authentique

Premier jalon de cette stratégie qualitative et innovante : le lancement de Joyaux de l’Arménie, un circuit de 9 j/8 n complet incluant les sites incontournables et des excursions typiques (préparation du pain lavash, dégustation de vins, déjeuners chez l’habitant…), à partir de 1 723 E TTC (guide francophone, vols réguliers et pension complète). Dans le même esprit, la Bulgarie, étoile toujours montante, est bien servie. Trois nouvelles stations balnéaires sont proposées – Elenite, Ozbor et Sveti Vlas -, jugée plus paisibles que Sunny Beach et Nessebar, piliers de la production de l’été dernier. Cette nouvelle sélection, en plus des circuits et de l’offre à la carte, porte à sept le nombre d’hôtels (3b à 5b) proposés par Marsans dans le pays (à partir de 506 E TTC la semaine en 4b et demi-pension).

La Croatie est tout aussi chouchoutée, avec une meilleure segmentation des produits et un plan aérien ambitieux : cinq vols spéciaux et un vol régulier hebdomadaire relient Paris et la province à Dubrovnik, dès avril.

Enfin, le catalogue Caraïbes/ Amérique latine (République dominicaine, Mexique et Cuba), confirme la politique de stocks de Marsans, qui maintient d’importants engagements aériens sur ces axes avec Corsairfly et XL Airways. Le TO continue par ailleurs d’affirmer son expertise en matière de formules tout compris, avec une sélection hôtelière repensée et mieux rangée.

Après le recentrage en 2007 qui a conduit à l’abandon de plusieurs pans de sa production (Espagne, week-ends Europe, Finlande, Maldives…), Marsans capitalise cet été sur ses valeurs sûres. Une phase de consolidation avant un redéploiement, annoncé dès l’hiver prochain. Au programme, la relance notamment de l’Amérique latine avec les retours du Pérou et du Brésil. Le TO va aussi réinvestir l’offre historique de Transtours, référence sur l’Europe centrale. Dès cet été, la marque réapparaît d’ailleurs en bandeau sur les deux catalogues Croatie-Bulgarie et Russie-Europe centrale alors qu’elle était passée à la trappe l’automne dernier.

Une Arménie authentique

Premier jalon de cette stratégie qualitative et innovante : le lancement de Joyaux de l’Arménie, un circuit de 9 j/8 n complet incluant les sites incontournables et des excursions typiques (préparation du pain lavash, dégustation de vins, déjeuners chez l’habitant…), à partir de 1 723 E TTC (guide francophone, vols réguliers et pension complète). Dans le même esprit, la Bulgarie, étoile toujours montante, est bien servie. Trois nouvelles stations balnéaires sont proposées – Elenite, Ozbor et Sveti Vlas -, jugée plus paisibles que Sunny Beach et Nessebar, piliers de la production de l’été dernier. Cette nouvelle sélection, en plus des circuits et de l’offre à la carte, porte à sept le nombre d’hôtels (3b à 5b) proposés par Marsans dans le pays (à partir de 506 E TTC la semaine en 4b et demi-pension).

La Croatie est tout aussi chouchoutée, avec une meilleure segmentation des produits et un plan aérien ambitieux : cinq vols spéciaux et un vol régulier hebdomadaire relient Paris et la province à Dubrovnik, dès avril.

Enfin, le catalogue Caraïbes/ Amérique latine (République dominicaine, Mexique et Cuba), confirme la politique de stocks de Marsans, qui maintient d’importants engagements aériens sur ces axes avec Corsairfly et XL Airways. Le TO continue par ailleurs d’affirmer son expertise en matière de formules tout compris, avec une sélection hôtelière repensée et mieux rangée.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique