Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Lufthansa veut attirer la clientèle française à Munich

Le nouveau terminal, dédié à Lufthansa et Star Alliance, pourra accueillir 25 millions de passagers.

Bloquée dans son développement à Francfort pour cause de saturation, Lufthansa dispose depuis le 28 juin d’un nouveau levier de croissance de trafic à Munich, avec la mise en service du terminal 2 qui lui sera totalement dédié ainsi qu’à ses partenaires de Star Alliance. La compagnie allemande n’a d’ailleurs pas hésité à mettre la main à la poche et à payer 40 % de l’investissement total, évalué à 1,2 milliard d’E.

Objectif : dépasser l’aéroport de Francfort

Conçue autour d’une jetée de près d’un kilomètre de long et dotée de 112 portes d’embarquement, l’aérogare (26 hectares) permet de connecter sur deux étages les vols européens avec les vols internationaux. Beaucoup plus spacieuse que Francfort, elle doit permettre de gérer jusqu’à 2 800 passagers pendant les pointes de trafic avec un temps minimum de connexion de 30 minutes, contre 45 actuellement à Francfort. A l’horizon 2006, le terminal devrait accueillir annuellement 20,2 millions de passagers avec une capacité maximale de 25 millions.

Grâce à cette nouvelle arme, Munich ambitionne clairement de dépasser Francfort et devenir ainsi le premier hub de Lufthansa, en captant en particulier la clientèle française. Au départ de l’Hexagone, la compagnie allemande exploite vers la ville bavaroise sept vols quotidiens au départ de Paris, deux vols par jour au départ de Bordeaux (seule ville française à ne pas joindre Francfort) et quatre vols quotidiens au départ de Toulouse, Marseille, Nice, Lyon et Bâle-Mulhouse. Elle entend réactiver les projets de développement suspendus à cause du Sras et de la guerre en Irak, en ouvrant en particulier dans les six mois des vols vers Munich au départ de Strasbourg, Lille ou Nantes. « Nous réfléchissons aussi à mettre en place une troisième fréquence au départ de Bordeaux, et de passer à cinq vols par jour depuis Nice », explique Axel Hilgers, directeur général France de Lufthansa. Concernant le réseau long-courrier en correspondance à Munich (77 destinations dans 34 pays), Montréal est la seule ville qui n’est pas aussi proposée au départ de Francfort. Lufthansa lance dès cet été un vol quotidien Munich-Miami. Elle fera de même cet hiver vers Dubaï, avant de mettre en place deux vols par jour parallèles vers Johannesburg au départ de Francfort et de Munich.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique