Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les tribulations des Chinois en France

Les touristes chinois qui visitent la France sont jeunes, voyagent en groupe et consacrent en moyenne 100 E par jour pour se loger et se restaurer.

En 2003, le nombre de touristes chinois ayant voyagé à l’étranger a progressé de 21,6 %, pour atteindre 20,2 millions de visiteurs. Parmi eux, 135 400 avaient choisi la France comme pays d’entrée lors d’un séjour en Europe. Maison de la France estime entre 300 000 et 400 000 le nombre de visiteurs chinois en 2003. Un chiffre promis à s’accroître rapidement avec l’entrée en vigueur, le 1er mai dernier, d’un accord facilitant le tourisme chinois de groupe dans l’Espace Schengen.

Selon une étude publiée par Maison de la France, l’Hexagone est systématiquement programmé dans un déplacement en Europe de l’Ouest ou du Sud. A l’exception des voyages d’affaires, la durée du séjour est au moins de 3 nuits. Paris est, sans surprise, la première destination en France. Maison de la France précise qu’un séjour dans la capitale comprend quasi systématiquement des visites traditionnelles (le Louvre, la Tour Eiffel, les Champs-Elysées, Notre Dame…) et au minimum une demi-journée pour les achats. Seuls 5 % visitent la Côte d’Azur, la région Rhône-Alpes, la Champagne ou la Touraine.

Cette étude dresse le profil type des touristes chinois voyageant hors de leurs frontières. Premier enseignement : ils voyagent à plus de 85 % en groupes, composés principalement de fonctionnaires et d’hommes d’affaires. On apprend aussi qu’ils sont plutôt jeunes puisque majoritairement issus de la tranche d’âge des 25-45 ans. Il faut dire que le rythme des séjours est soutenu : entre 10 et 15 jours, avec parfois jusqu’à 15 pays visités. Les femmes sont de plus en plus nombreuses à bénéficier d’un visa : si les hommes représentent encore 56 % des Chinois se déplaçant à l’étranger, ils étaient 75 % il y a peu.

La culture pour les Pékinois, la fête pour les Cantonnais

Concernant leur pouvoir d’achat, s’il est en progression, avec un budget moyen de 100 E par jour pour l’hébergement et la restauration, il reste inférieur à celui des touristes japonais (144 E) et américains (132 E). En revanche, les Chinois dépensent plus que les Américains pour leur consommation personnelle : 430 E contre 328 E.

Enfin, il semble que les motivations de séjour diffèrent selon la région d’où proviennent les touristes chinois. Ainsi, les habitants de Pékin sont attirés par l’histoire, l’art, la culture et l’architecture (70 % voyagent en famille ou en groupes organisés de 35 à 40 personnes) alors que les habitants de Canton, habitués depuis une dizaine d’années à sortir de leurs frontières, recherchent auprès des agences des produits plus festifs. Les habitants de Shanghai sont plus tentés par le shopping.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique