Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les routes des thés : un zeste british, un brin nature

Les plantations de thé ont modelé les paysages les plus beaux et les plus soignés des routes d’Asie reflétant une influence anglaise, sauf au Japon et en Chine. À voir et à goûter.

Sri Lanka : black tea

Ceylan, l’autre nom du Sri Lanka, est l’appellation de plus de la moitié du thé noir consommé en France. Dans cette île, il a remplacé des caféiers et couvre à peu près toutes les altitudes dans la moitié sud, en façonnant superbement les paysages. Les cueilleuses en saris colorés, pauvres mais photogéniques, restent incontournables dans à peu près tous les circuits du pays. Comme en Inde, la culture y est organisée en jardins et districts produisant des thés plus ou moins cuivrés et corsés.

Chez Asia, Kuoni, Jet tours, Espace Mandarin, Comptoirs, VDM, Beachcomber Tours…

Chine : vert estampe

Comme des estampes, les plantations couvrent collines et montagnes brumeuses du centre et du sud de la Chine, notamment au magique Yunnan. Berceau du thé, le pays a longtemps été premier producteur mondial avant d’être dépassé par l’Inde. Sa production est répartie en grandes appellations qui correspondent à des standards de qualité. Près de 80 % du thé bu par les Chinois – comme celui exporté en Afrique saharienne (le Gunpowder) – est vert, mais il y a aussi des noirs fermentés, des semi-fermentés (Wu Long), des jaunes et des blancs, très rares et chers…

Chez Asia, Kuoni, Jet tours, CTS, Visiteurs, Club Aventure, Maison de la Chine, Espace Mandarin, Ariane Tours, Explorator, Atalante…

Inde : Darjeeling grand cru

Prendre son tea time dans une plantation sur les flancs de l’Himalaya, c’est possible. L’offre de l’Inde, premier producteur mondial est la plus riche, variant selon l’altitude (jusqu’à 2 500 m), les variétés de théiers, les préparations (verts, fermentés…) ou les périodes de récolte, en blend (mélanges) ou d’origine. Les zones de production sont organisées en jardins, les plus célèbres étant ceux de Darjeeling (environ 90), surnommé le champagne du thé. Mais beaucoup d’autres régions sont productrices : Kerala (sud-ouest), Assam (nord-est), Nilgiri (pointe sud), Kangra (sud du Cachemire),…

Chez Asia, Kuoni, Jet tours, Maison des Indes, Vacances Transat, Orients, Makila Voyages, Comptoirs, Espace Mandarin, Ikhar, Visiteurs…

Japon : tout un cérémonial

Avec le Fuji-Yama en arrière-plan, au Japon le thé est longtemps resté un privilège réservé aux moines bouddhistes zen. Sa consommation reste encore très codifiée lors de longues cérémonies (cha no yu) dans des pavillons de thé. Les meilleurs crus sont produits dans la province d’Uji. La production de ces thés, tous verts, répond à des processus propres au Japon (cuits à l’étuvée). Les plus grandes spécialités sont les Matcha utilisés pour la cérémonie du thé, les Bancha, Tamaryo-kucha, Sencha et Gyokuro, les plus prestigieux… Autant de formes d’un art séculaire.

Chez Asia, La Route du Japon, Visiteurs, Kuoni, Maison de la Chine, Jaltours, Vacances Transat, Longs courriers, Ailleurs…

Kenya : Out of Asia

Karen Blixen et Ernest Hemingway ont goûté à ces thés d’introduction récente (fin XIXe). La production y est moins connue et spectaculaire qu’en Asie et elle s’efface devant l’attrait des safaris-photos dans les réserves, même si quelques rares tour-opérateurs s’y intéressent. Le Kenya est pourtant le quatrième producteur et le premier exportateur mondial de thé noir. La production est localisée de part et d’autre de la Rift Valley, la plus connue étant celle du jardin de Marynin.

Chez Club Aventure, Kuoni, Grandeur Nature, Ailleurs, Hommes et Montagnes, Longs Courriers, Donatello, Sti Voyages, African Safari Club…

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%%%HORSTEXTE:4%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique