Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les professionnels scrutent l’horizon

Alors que la fin des commissions approche et que la concurrence d’Internet se précise, les professionnels du tourisme ont préféré regarder vers l’avenir. Même si les inquiétudes pour 2005 étaient palpables dans les allées de la 26e édition de Top Resa.

A la veille de la suppression des commissions aériennes, on attendait une édition 2004 de Top Resa électrique… Ceux qui prévoyaient de l’orage dans l’air auront pourtant été déçus. Pas de manifestations hostiles à Air France ni de banderoles invitant au boycott de la compagnie, et une participation faiblarde à la séance de questions/réponses organisée par le Snav sur le futur modèle économique des agences… Jean-Cyril Spinetta, le PDG d’Air France, qui avait fait le déplacement à Deauville pour calmer les esprits, a même reçu un accueil chaleureux sur nombre de stands ! Les professionnels ont donc décidé de ne plus regarder dans le rétroviseur et de s’interroger désormais sur la manière d’accroître leur valeur ajoutée, sans aucun doute le leitmotiv de cette 26e édition. Même si les désaccords au sein du Snav ont alimenté les conversations et même si les inquiétudes, bien normales en cette période de remise en question, pointaient ici et là…

Dans les allées du salon, dont l’organisation a permis cette année une circulation plus fluide, les exposants ont pour leur part décidé de tourner le dos à la crise. Avec des stands toujours plus raffinés, symbole d’une montée en gamme qui s’affirme d’année en année. Même tendance chez les offices de tourisme avec, outre les traditionnels gros porteurs que sont la Tunisie, le Maroc, l’Espagne ou l’Italie, la présence remarquée du Canada ou des Etats-Unis, dès l’entrée du chapiteau. Bref, de quoi travailler sereinement et attirer toujours plus de visiteurs.

Le samedi n’a pas vraiment fait le plein

Les statistiques font d’ailleurs état d’une fréquentation en hausse, avec 26 706 professionnels, dont 15 739 agents de voyages (+10,3 %). Pour autant, et même si le nombre de visiteurs le samedi (30 % du total) est annoncé comme stable, chacun a pu constater que cette dernière journée s’essouffle chaque année un peu plus. Et ce malgré les efforts faits par les organisateurs avec, en particulier, la mise en place d’ateliers de formation. Les nombreuses tournées organisées par les TO en province pour présenter leur production bien avant le salon et les difficultés pour les vendeurs de s’échapper, ne serait-ce qu’une journée, de leur agence (manque de personnel oblige) pourraient expliquer ce manque d’enthousiasme pour le samedi. A moins qu’avec les soirées du vendredi, de plus en plus hot, nombre de visiteurs aient oublié de se réveiller… Rendez-vous du 22 au 24 septembre, pour Top Resa 2005.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique