Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les Antilles en force contre la dengue

« L’épidémie de dengue a fait une dix-neuvième victime aux Antilles, la sixième en Guadeloupe. Selon le point épidémiologique effectué par l’Institut national de veille sanitaire en date du 26 août, le nombre de cas recensés a toutefois commencé à diminuer, et cela pour la première fois, au cours de la troisième semaine d’août, en Martinique comme en Guadeloupe, même s’il reste supérieur au niveau maximum atteint au cours de l’épidémie de

L’épidémie de dengue a fait une dix-neuvième victime aux Antilles, la sixième en Guadeloupe. Selon le point épidémiologique effectué par l’Institut national de veille sanitaire en date du 26 août, le nombre de cas recensés a toutefois commencé à diminuer, et cela pour la première fois, au cours de la troisième semaine d’août, en Martinique comme en Guadeloupe, même s’il reste supérieur au niveau maximum atteint au cours de l’épidémie de 2007. Le gouvernement a réagi avec 300 volontaires du service civique mobilisés qui s’ajoutent aux 150 militaires déjà déployés pour détruire les gîtes larvaires du moustique Aedes Aegypti, propagateurs du virus. Il a par ailleurs annoncé le déblocage de 200 000 E pour l’élimination des équipements électroménagers et véhicules hors d’usage abandonnés, foyers d’accueil des larves. « La dengue n’est pas une nouveauté », insiste Christophe Pérot, PDG de Tourinter, qui constate que l’épidémie n’a pour l’instant pas de conséquences sur une saison qui s’annonce « miraculeusement » bonne, avec des réservations sur l’exercice 2010-2011 à + 62 % pour la Martinique, + 117 % pour la Guadeloupe.« Nous n’avons enregistré aucune annulation. Juste décalé un départ. Et en concertation avec notre assisteur TMS, nous prendrions en charge tout cas se déclarant sur place. » Selon Nicolas Gusdorf, président du SNSA (Syndicat national des sociétés d’assistance) : « Il n’y a eu, jusqu’à présent, aucun client malade à prendre en charge. »