Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Laurent Lanfranchi, l’érudit de l’Est

Le fondateur de Terra Nobilis, ancien de Clio, veut gagner en visibilité nationale dans le voyage culturel.

Quatre ans de voyages culturels en Europe ont forgé la réputation régionale de Laurent Lanfranchi, fondateur de Terra Nobilis à Strasbourg. Avec 1 000 clients annuels sur un catalogue d’une vingtaine de voyages, et une équipe portée à cinq salariés, cet ancien de chez Clio, Corse d’origine, a pris la mesure du marché alsacien. Il s’apprête à élargir sa zone de chalandise à la France entière. « Je cède 40 % de mon capital à des investisseurs régionaux, non issus du monde du tourisme, pour financer ma première croissance externe », annonce-t-il. Le chiffre d’affaires prévisionnel pour 2010, estimé à un million d’euros, a stagné par la faute des voyages annulés au printemps pour cause de nuage islandais. La production moyen-courrier souffre du manque de liaisons internationales au départ de Strasbourg. « Londres, Munich, Vienne, Moscou, toutes les lignes qui nous intéressaient ont fermé », déplore Laurent Lanfranchi. L’acheminement s’effectue désormais prioritairement avec Lufthansa, au départ de Francfort. « Nous tablons sur un rapprochement avec un tour-opérateur parisien, davantage orienté vers le long-courrier, et dont la clientèle serait majoritairement individuelle », précise-t-il. La distribution, opérée en direct, devrait s’ouvrir en 2011 à des agences partenaires. Renouvelée chaque année à 60 %, la production intègre Saint-Pétersbourg et l’Italie. Incollable sur la Russie, où il se rend une demi-douzaine de fois par an, Laurent Lanfranchi reconnaît avoir rempli ses voyages par le biais du bouche à oreille. « J’accompagne les groupes, par plaisir… trop souvent », déclare-t-il. Terra Nobilis, qui portera encore la marque des passions personnelles du fondateur en 2011, fera l’objet d’une promotion commerciale plus structurée que par le passé.