Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Lanzarote

Les volcans apaisants

Francisco, le guide, arrive en retard dans son minibus chargé de combinaisons de surf. Ce fou de l’océan vit dans un village perdu à Famara, au nord de Lanzarote, parmi les pêcheurs et les hippies. Sur l’île volcanique, l’art de vivre au ralenti est contagieux. Ainsi débarrassée de contraintes horaires, l’excursion minimaliste dans le parc de Timanfaya promet une grosse concentration d’émotions. Les montagnes du feu ne se visitent qu’en autocar, sécurité oblige. Le circuit entre les cratères se déroule au son de Wagner et Mozart. Les sols révèlent des tons ocre, jaunes et noirs. Des dizaines de variétés de lichens colorent les rivières de lave pétrifiée. A certains endroits, la pierre est chaude. Des enfants incrédules posent la main sur le sol, et la retirent aussi vite ! Rongée par l’érosion et le vent, Lanzarote culmine à 671 m. Un paradis pour les cyclosportifs, nombreux sur cette route bordée de pieds de vigne rachitiques. Sur la côte, les plages de sable blanc, gris et noir alternent avec les rochers de lave figée. De Costa Teguise à Puerto del Carmen, où se concentrent les hôtels, le littoral reste sauvage, la vue dégagée. Cesar Manrique, artiste influent des années soixante, a obtenu le gel des constructions dans cet environnement désertique. Quelle paix, après l’extravagance de certaines îles voisines !

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique