Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La nouvelle vie de Christian Orofino

Il tourne la page du groupe Pauli, aux mains de Travel Europe et lance son entreprise de consulting, Tourconseil.

Il semble avoir toujours été présent dans tous les débats, les querelles, les congrès, les petits et les grands événements. Pourtant, Christian Orofino s’est retiré le 1er avril de la direction du groupe Pauli, revendu il y a un an à Travel Europe. « Ce rachat est la meilleure chose qui pouvait arriver à la marque », observe celui qui l’a dirigée pendant dix ans. Départ prévu pour cet homme jovial et qui se dit lui-même impulsif, un trait de caractère qui lui a parfois « joué des tours », mais dont il a su tirer le meilleur grâce à un sens aigu de l’organisation et un goût affirmé pour la rigueur. Ces qualités lui ont permis de rendre visible, et presque incontournable, sa marque Visit France, qu’il porte comme un bébé à bout de bras depuis 1996. Il développe une stratégie de niche, « avec des produits toujours renouvelés », s’investit urbi et orbi et donne au groupe Pauli, qui rachète Visit France en 2000, une notoriété qui lui manquait. « C’est ma seule fierté de voir ce groupe encore debout », avoue-t-il. Cet éphémère professeur d’histoire-géo ne va pourtant pas faire valoir ses droits à la retraite ni donner des cours du soir. Il s’est reconverti en consultant avec son entreprise Tourconseil, pour des marques qui lui font confiance comme Salaun Holidays, National tours, Standing Euro Tours et, bien sûr, Travel Europe avec Visit France et Visit Europe. Il veut profiter de sa nouvelle vie pour tisser des liens entre les professionnels et la presse spécialisée : « Je ne veux pas être une simple courroie de transmission et envoyer des communiqués, prévient-il. Je veux profiter de ma connaissance du secteur pour ouvrir la boîte noire des entreprises, faire connaître le coeur de leur stratégie et montrer comment elles marchent.