Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La Normandie fête les 60 ans d’Overlord

« En juin, la Normandie sera plus que jamais une destination de « mémoire », avec les manifestations qui célébreront le 60e anniversaire du Débarquement allié. »

En 100 jours de l’été 1944, la Normandie a été le théâtre de la plus impressionnante opération militaire de l’Histoire : Overlord, le débarquement organisé par les Alliés dans la nuit du 5 au 6 juin, suivi par une gigantesque bataille qui s’achève le 21 août 1944 à Tournai-sur-Dives ; le 24 août, les Alliés franchissent la Seine et entrent dans Paris.

Soixante ans plus tard, une série de manifestations vont commémorer cet anniversaire. En point d’orgue, les cérémonies officielles les 5 et 6 juin, dans pratiquement toutes les communes des trois départements concernés (Calvados, Manche et Orne), en présence de chefs d’Etat. Pour la première fois, un chancelier allemand, Gerard Schröder, sera présent aux côtés de Jacques Chirac.

Les sites risquent à cette date d’être inaccessibles au public. Aussi, des cérémonies plus festives ont été prévues. Leur liste s’étale dans un calendrier édité en français et en anglais sur le site de Normandie Mémoire 60e anniversaire (www.normandiememoire.com). L’organisme officiel est chargé d’organiser, de coordonner et de promouvoir les diverses manifestations ayant trait au Débarquement, à la Bataille de Normandie, à l’action de la Résistance ainsi qu’à la mémoire des martyrs de l’occupation nazie. Pour les repérer, on pourra aussi utiliser la dernière édition de la brochure Espace historique de la Bataille de Normandie (gratuite, en six langues, elle est disponible partout).

Huit parcours fléchés pour revivre le passé

Elle répertorie tous les musées et lieux de mémoire du Calvados, de la Manche et de l’Orne (une quarantaine de sites au total) à travers huit parcours fléchés qui suivent les pas des armées alliées : trois évoquent les différentes zones de débarquement le long du littoral, tandis que les cinq autres retracent les combats dans le bocage, la percée d’Avranches, la contre-offensive de Mortain, la prise en tenaille de l’armée allemande par le Sud et le Nord, dans la Poche de Champois. Par ailleurs, sur son site (www.memorial-caen.fr), le Mémorial de Caen fournit une liste d’hôtels pour les groupes et propose des forfaits combinant le Mémorial et d’autres sites, avec accompagnement d’un guide, une nuit en hôtel (choix entre plusieurs catégories), en individuel (à partir de 94,60 E, base double) ou pour des familles de quatre personnes (à partir de 242 E en hôtel lb).

Impossible pour le moment de mesurer le succès de cet anniversaire historique. La fréquentation des musées et sites liés au Débarquement génère globalement près de 4 millions de visites en Basse-Normandie, sachant que le cimetière américain de Colleville reçoit environ 1,5 million de visiteurs par an. Dans le Calvados (389 535 lits, dont 16 455 en hôtels) le Comité départemental du tourisme (CDT) table sur une augmentation de 3 à 4 points de la fréquentation des hôtels au premier trimestre et s’attend à 75 % de taux d’occupation en juin. Selon le CDT de l’Orne, les demandes du premier trimestre, équivalent à celles de toute l’année 2003. Tout est complet pour les dates historiques de juin, réservées depuis deux ans au moins, mais on ne sait encore rien du reste de l’année (les manifestations s’étalent jusqu’en novembre).

Quelques places en juillet…

Parmi les (rares) voyagistes hexagonaux à avoir intégré des programmes en brochures, l’autocariste Dunois Voyages s’est rabattu sur deux dates en juillet et septembre pour programmer des courts séjours, faute d’obtenir des disponibilités en juin. Pourtant, il reste manifestement de la place : les hôteliers reviennent vers nous en ce moment, mais il est bien tard, regrette le voyagiste.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique