Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’TUR voit double en France

Le spécialiste allemand des ventes de dernière minute ouvrira cinq agences dans l’Hexagone d’ici deux ans.

Fort de 160 agences dans six pays européens, L’TUR veut augmenter sa présence en France. Le distributeur allemand a déjà ouvert successivement cinq points de ventes dans l’Hexagone, à Strasbourg, Mulhouse, Metz, Paris et Nancy. Il les complétera avec cinq autres agences d’ici deux ans, à Belfort et Colmar d’abord, puis à nouveau à Paris et Strasbourg, et enfin à Lyon. Le groupe entend parallèlement accroître ses ventes via Internet, ce canal ne représentant que 9 % de son chiffre d’affaires en France, contre 40 % en moyenne dans les autres pays.

Détenu à 46 % par TUI, 10 % par Thomas Cook et 44 % par Karlheinz Kögel, son fondateur et président du directoire, L’TUR est spécialiste des ventes à moins de cinq semaines du départ. Ce distributeur assemble à la demande des vols et des nuitées, concédés au dernier moment par les transporteurs et les hôteliers à des tarifs avantageux. Il fait reposer sa compétitivité sur son partenariat avec les compagnies charter liées à ses actionnaires, notamment TUIfly (TUI) et Condor (Thomas Cook). Avec Air Berlin, elles assurent 60 % de son offre aérienne.

Des forfaits essentiellement

Du coup, L’TUR est surtout compétitif au départ de l’est de la France et d’Allemagne, moins depuis Paris. Si la majorité de ses ventes sont des forfaits (83 %), il commercialise aussi des vols secs et des nuitées sèches. Seulement 5 % de son chiffre d’affaires provient de la revente de forfaits composés par d’autres tour-opérateurs (Marmara, Hotelplan…). En 2007, le chiffre d’affaires de L’TUR en France devrait atteindre 19,5 ME (+5 %), pour 31 100 clients

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique