Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’Égypte encore frappée

Triste retour des attentats au Caire. Mais les voyagistes n’annulent pas leurs départs.

C’est le premier acte terroriste depuis 2006 au pays du Nil. Dimanche dernier, l’attaque à l’explosif près du souk de Khan el-Khalili et de la mosquée al-Hussein, au Caire, lieux très fréquentés par les touristes, a coûté la vie à une jeune française et blessé 25 autres personnes. Plusieurs analystes parlent toutefois d’un acte artisanal, a priori isolé.

Le dernier attentat en Égypte remontait à avril 2006 : 20 personnes, dont six étrangers, avaient été tuées lors d’une triple attaque à Dahab. En 2005, deux attentats avaient également causé la mort de trois personnes au Caire, dans ce même marché de Khan el-Khalili, et de 70 personnes à Charm-el-Cheikh. En 2004, la station de Taba avait elle aussi été endeuillée par la mort de 34 personnes.

Faut-il parler d’une triste accoutumance ? Ni le Quai d’Orsay, ni le Centre d’étude des tour-opérateurs (Ceto) n’ont pris la décision de déconseiller les voyages dans le pays. Le ministère des Affaires étrangères s’est contenté d’inviter les touristes à « faire preuve d’une très grande prudence et à éviter les lieux d’attroupement ». Les souks, en particulier, devraient faire partie des lieux désormais esquivés par les TO, qui n’envisagent en revanche pas d’annulation des départs. « Je ne pense pas qu’on ira plus loin », a estimé lundi René-Marc Chikli, le président du Ceto.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique