Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’Acadie en fête pour ses 400 ans

La compagnie Corsair profite du quadri-centenaire de l’Acadie pour lancer un vol direct Paris-Moncton. Et les voyagistes, pour mettre l’ensemble du Canada atlantique sur un piédestal.

L’Acadie est cette année à l’honneur, et pas seulement en raison des festivités soulignant le quadri-centenaire de cette province. A l’occasion de la date-anniversaire de la première installation française en Amérique du Nord, la compagnie aérienne Corsair lance un vol direct hebdomadaire Paris-Orly-Moncton (Nouveau-Brunswick) du 30 juin au 2 septembre. Cette rotation devrait créer un engouement pour le Nouveau-Brunswick, mais aussi pour les trois Provinces Atlantiques ap-partenant à l’Acadie : la Nouvelle-Ecosse, l’Ile-du-Prince-Edouard et Terre-Neuve. Le vol, opéré en Airbus A330-200 (355 sièges), sera bientôt disponible sur GDS.

L’Acadie était par ailleurs le point d’orgue du dernier séminaire organisé par la Commission canadienne du tourisme (CCT) à Paris le 19 mars, auquel ont participé 65 des 135 agences spécialistes du Canada. L’occasion de dévoiler le programme des festivités 2004 (concerts, expositions, pièces de théâtre…) – accessible sur www.acadie400.ca – et les forfaits recouvrant la région.

Le Canada ne se résume pas au Québec !

Les tour-opérateurs ont donc renforcé leur production. A commencer par NF, qui distribuera bientôt un tiré à part de 16 pages sur les Provinces Atlantiques, faisant la part belle aux autotours et aux circuits. Jetset n’est pas en reste, avec un bouquet de produits cousus main dans la région (à partir de 967 E/personne, base double, les 12 j/11 n en train + voiture, sans le vol). Quant à Vacances Air Transat (VAT), il propose notamment un autotour de 13 j/12 n Le pays de l’Acadie (à partir de 450 E/personne sans le vol). Et le Cercle des Vacances programme un Panorama des provinces maritimes, toujours avec voiture de location (15 j/14 n, à partir de 1 352 E).

La production 2004 montre donc que le Canada est loin de se résumer au Québec. Reste à convaincre les clients. En général, les Provinces Atlantiques arrivent en troisième choix au Canada, après le Québec et l’Ouest, indique Bruce Mc Namara, chef de produit chez VAT. Couplées avec la Gaspésie, elles peuvent être aussi découvertes lors d’un deuxième voyage au Canada, ajoute Jean-Marie Douau, DG de Jetset. Le nouveau vol de Corsair a la vertue de mettre un coup de projecteur sur l’Acadie, comme l’avait fait la compagnie aérienne Canada 3 000 en son temps.

Au-delà des Provinces Atlantiques, c’est le Canada tout entier qui espère retrouver les faveurs des Français. D’autant que d’importantes capacités aériennes sont déployées cette année, chez Corsair, mais aussi chez Air Transat (+11%). Sras et conjoncture difficile obligent, seulement 276 672 cousins du Vieux Continent ont visité le pays en 2003 (-11,9 %) – la cote d’amour du Canada avait atteint son paroxysme en 1996 (460 000 visiteurs français).

Bientôt un site professionnel

Afin de relancer la destination, la CCT a récemment mené en France une campagne publicitaire de 400 000 E sur neuf chaînes de télévision. L’objectif est d’atteindre 300 000 Français cette année, et ce toujours avec le concours des professionnels. Pour ce faire, la CCT présentera à Top Resa un site Internet qui leur sera dédié. Il s’articulera autour de plusieurs rubriques : les provinces (attraits, géographie, histoire…), le Club Canada (avec inscription en ligne), les agences spécialistes, les forfaits, les réceptifs, l’actualité. Les voyagistes pourront aussi, grâce à un accès réservé, consulter les adresses des réceptifs. Une lettre d’information périodique sera par ailleurs envoyée par e-mail aux partenaires de la destination. d