Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Kayak : Google Flight Search n’est pas adapté au marché européen

Le comparateur Kayak fustige Google, qui n’en reste pas moins l’un de ses partenaires technologiques majeurs.

Kayak fait des infidélités au GDS low cost ITA Software, dont le rachat par Google en fait son concurrent indirect : "Nous avons un partenariat avec Amadeus qui est effectif depuis trois semaines", explique John-Lee Saez, directeur général France du comparateur. 61% des requêtes qu’effectue son site transitent via ITA. Les 39% restants passent directement par les agences en ligne, et désormais par Amadeus.

Pourquoi le comparateur a-t-il signé avec le GDS madrilène ? "Amadeus est très fort en Europe. ITA l’est aux Etats-Unis. Le rapprochement ITA-Google nous amène aussi à repenser notre stratégie". Autrement dit, à rester prudent : "Moins nous donnerons d’informations à Google, mieux ce sera". D'ici à craindre le moteur de recherche, il y a un pas que Kayak ne franchit pas : "Nous ne sommes pas dans cet état d'esprit. Mais les comparateurs qui n'ont pas su se moderniser vont avoir du mal à résister aux assauts technologiques de Google".

Sans surprise, John-Lee Saez émet aussi des réserves concernant Google Flight Search, le comparateur aérien né du rachat d’ITA par le géant de Moutain View : "Flight Search n’est pas du tout adapté au marché européen", ajoute-t-il, en donnant trois motifs pour étayer son point de vue : ITA n’inclut pas les agences en ligne dans ses recherches, mais se contente des accès directs aux compagnies aériennes ; son système de cache (fichiers temporaires) est trop important, d'où l'affichage de prix qui ne sont pas forcément disponibles ; et l’absence des compagnies low cost est pénalisante sur le Vieux Continent.

En version bêta aux Etats-Unis, Google Flight Search, qui énerve les agences en ligne, recueille pour l’heure une faible audience sur ses propres terres (1%), comme l’explique un article de Tnooz. Kayak fait partie de la fronde qui s'est créée contre le projet, à travers l'association FairSearch.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique