Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Jean-Marc Silva, ambassadeur de France Montagnes

Grenoblois sportif et charismatique, le directeur général de la nouvelle organisation fédérant les promoteurs de la montagne française, prend sa mission à coeur.

«Cela fait vingt ans que je travaille en montagne, et pour la montagne », annonce Jean-Marc Silva, directeur général de France Montagnes depuis le 1er mars. « Lorsque j’ai vu que toutes les forces vives se réunissaient sous le même drapeau, j’ai naturellement pensé à postuler », précise-t-il.

AU SERVICE DE TOUS LES PROFESSIONNELS

La nouvelle structure, dotée d’un budget de 4 ME, fusionne les activités de Ski France International, PAM (Professionnels associés de la montagne) et Ski France, fédérant ainsi l’ensemble des professionnels français (stations, remontées mécaniques, hébergeurs, institutionnels…) pour la communication, la promotion et la mise en marché. « Ma mission sera de convaincre les français et les étrangers de nous choisir », affirme Jean-Marc Silva. Grenoblois charismatique, défenseur des valeurs de la montagne – travail, effort et humilité -, il mise également sur son expérience.

LES PIEDS SUR TERRE

Il entre dans la vie active avec un baccalauréat de fabrication mécanique et passe ensuite par plusieurs métiers de l’industrie (dessinateur industriel, responsable technico-commercial). Jean-Marc Silva atteint rapidement les sommets : il accède au poste de directeur général de la SEM des téléphériques des 7 Laux, avant de créer l’Office de tourisme des Arcs – Bourg-Saint-Maurice, avant de rejoindre l’aventure des Arcs 1950 en tant que directeur du Resort Club Arc 1950. Petit plus dans son parcours : un passage de deux ans chez Morvan Voyages et Condors Ferries à Saint-Malo, lui a également permis d’apprendre le métier d’agent de voyages, de tour-opérateur et de réceptif. « Aller chercher des clients à l’étranger, je sais ce que c’est, et ce n’est pas facile », ajoute-t-il. Mais ce travail, qu’il voit d’avantage « comme une mission et une passion », ne devrait pas changer ses bonnes habitudes. Skieur hors piste, professeur de plongée, président d’un club de karaté et père de deux grands enfants, Jean-Marc Silva garde les pieds sur terre.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique