Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Japon, l’archipel des paradoxes

Le pays ne cesse de fasciner, malgré une baisse de fréquentation en 2009. De Tokyo à Kyoto, le circuit classique se démocratise. De quoi encourager les tour-opérateurs à sortir des sentiers battus ?

À l’évidence, le Japon plaît aux touristes français. La progression moyenne annuelle de leur fréquentation ces cinq dernières années est de 10 %. De 90 000 en 2004, leur nombre est ainsi passé à 140 000 en 2009. Certes, l’an dernier, la machine a marqué un léger temps d’arrêt (avec des arrivées en baisse de 4 %), mais il a surtout été ressenti chez les spécialistes et sur le segment des voyages accompagnés. Ce coup de frein a été bien moindre que la chute de la fréquentation internationale (- 18,7 %). À l’inverse, les réservations des premiers mois de 2010 sont à nouveau considérées comme encourageantes. Pays de traditions et de montagnes sacrées, l’archipel nippon est aussi celui de la démesure. La région de Tokyo, qui ouvre une représentation à Paris le 1er avril, abrite ainsi plus de 30 millions de personnes. Incontournable dans les circuits, la mégapole diffuse, depuis ses gratte-ciel, une culture avant-gardiste appréciée d’une nouvelle génération occidentale nourrie aux mangas et aux sushis. Les offres autour de cette thématique, tout comme les combinés avec la Corée, se multiplient. La destination tente aussi de généraliser une signalétique en anglais et un accueil international. Les tour-opérateurs français, quant à eux, continuent à développer leur offre et quittent peu à peu les circuits accompagnés pour du séjour en liberté. La formule est d’autant plus adaptée que le Japon est souvent choisi par des clients déjà habitués à voyager. Mais gare à la facture : en individuel, avec des guides francophones très convoités, elle s’envole vite. Côté itinéraires, en revanche, l’offre reste classique, centrée – souvent exclusivement – sur le trio Tokyo-Kyoto-Osaka, même si les spécialistes tentent de développer d’autres propositions, hors des sentiers battus.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique