Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Informer sans saturer les internautes

7 Les newsletters prolifèrent. Les agences doivent être inventives pour séduire des internautes dont les boîtes aux lettres électroniques débordent.

Gare au contenu des newsletters ! Avec la banalisation d’Internet, ces informations envoyées en ligne par les agences à leurs clients se multiplient. Or, une lettre électronique doit être un vecteur d’information… et non de pollution. Gare à la surenchère car le risque d’un mail banalisé, c’est de finir directement au panier !

Advences, concepteur de sites depuis dix ans, préconise ainsi l’envoi d’une seule lettre par mois. Avec, de préférence, la présentation de produits disponibles en temps réel sur le site de votre agence. L’approche de vacances scolaires ou de week-ends prolongés peut créer un prétexte pour communiquer avec ses prospects. Mais attention : à Pâques comme pour les ponts de mai, toutes les grandes agences en ligne bombardent les internautes d’informations. Or trop de promotions tuent la promotion !

Plutôt que d’entrer dans cette spirale, les agences classiques ont d’autres cartes à jouer. Prévenez par exemple vos clients d’une grève dans les transports, ou mettez en avant les départs régionaux, annoncez l’avènement d’une soirée ou la participation de votre agence à un salon. Autant de bonnes raisons pour prendre la parole par e-mail, sans polluer. Selon une récente étude publiée par Benchmark Group (auprès de 515 internautes), 40 % des Français aimeraient par ailleurs être interrogés par les sites de voyages sur les destinations de leurs rêves, pour ensuite recevoir spontanément des propositions commerciales adaptées à leurs goûts. La personnalisation est une clé d’avenir du Net. Sur ce point, nous n’en sommes qu’aux prémisses.

Renforcer l’esprit communautaire

Plus les agences sont spécialisées, plus leur savoir-faire est facile à promouvoir. Et elles ne s’en privent pas, via des newsletters de qualité, plutôt institutionnelles (c’est-à-dire dénuées ou presque d’offres commerciales). Club Aventure informe par exemple de l’organisation d’ateliers parisiens pour préparer les enfants à la randonnée. Grand Nord Grand Large diffuse de petits reportages de ses globe-trotters. Pour sa part, Expedia a lancé deux concours de blogs de voyage, toujours via sa newsletter. Une manière de renforcer l’esprit communautaire, en invitant les voyageurs à rédiger eux- mêmes et à publier en ligne des carnets de voyage. Une idée à suivre ?

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique