Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

fait son bonhomme de chemin

Dès l’été prochain, la compagnie italienne ouvrira des vols au départ de Nantes et de Lyon, qui compléteront ses lignes parisiennes.

A l’ombre des mastodontes que sont devenus Easyjet et Ryanair, la petite low cost italienne Wind Jet, qui existe depuis quatre ans et assure des vols directs vers la Sicile (Palerme et Catane) depuis Paris, poursuit son développement, à son rythme. Elle ouvrira dès l’été 2008 deux rotations hebdomadaires de Nantes et Lyon vers Catane. La France est un marché très important pour nous. Avec plus de 100 000 passagers transportés de janvier à septembre, notre trafic depuis Paris a progressé de 73,3 % en un an, avec un taux de remplissage de 74 %, explique Massimo Polimeni, directeur commercial. La concurrence est forte vers la Sicile. Il est important de diversifier notre offre depuis la province. La compagnie, qui a choisi de ne pas utiliser le terminal à bas coûts de l’aéroport de Lyon, réfléchit aussi au lancement d’une liaison vers Palerme, toujours au départ de Saint-Exupéry. Nous avons également reçu des demandes insistantes de la part de trois autres aéroports français, ajoute, laconique, Massimo Polimeni.

Pour assurer le remplissage de ses vols, Wind Jet compte sur les agences. Pour réduire nos coûts, nous ne sommes pas présents sur les GDS. En revanche, nous disposons d’un accès réservé aux agences sur notre site*, poursuit Massimo Polimeni. La compagnie leur verse une commission de 6 %. A ce jour, 5 000 agences y sont enregistrées, dont environ 500 en France.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique