Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Des envolées fabuleuses

L’hélice ou le réacteur, le futurisme ou les avions rétros : tout est bon pour prendre de la hauteur. Transformez vos clients en passagers pas comme les autres, et pensez aux groupes et à l’événementiel.

Montgolfière : c’est gonflé !

Une montgolfière, c’est un gros lampion sphérique, que l’on charge d’air chaud avec un brûleur. L’engin n’est pas très maniable, d’où les annulations en fonction de la météo. Mais quel bonheur de découvrir le ciel à l’air libre ! La montgolfière entre généralement en brochure par la porte dérobée de l’excursion. Les musts ? Châteaux de la Loire, Cappadoce, Thaïlande, Afrique australe, sans exclusive…

Chez Air Loisirs, Asia, Donatello, Dunois Voyages, Fram, France Montgolfière, Grandes Etapes Françaises, Jet tours, Kuoni, Montgolfières Aventures, Terre d’Afrique…

Ballons à gaz : les rescapés du Hindenburg

Qui ne connaît pas le ballon captif de Disneyland Paris, relié au sol par un filin ? Il a 10 sosies, à Paris, Chantilly, Bruxelles, Funchal, Beyrouth… Son attrait dépend du paysage (à 150 m d’altitude), plus intéressant au-dessus de la capitale belge que sur la plaine de Brie. Doté d’un moteur, le ballon devient dirigeable. Le plus connu reste le Zeppelin, qui accueille des passagers à Friedrichshafen (lac de Constance). Ces ZNT (Zeppelin neuer Technologie) sont gonflés à l’hélium, ininflammable, et non à l’hydrogène comme le tristement célèbre Hindenburg.

Chez Aerobrussels, Aerophile, Disneyland Paris, Fun and Sky, Zeppelinreederei…

Hélicoptère : à portée de pales

Meilleure visibilité, plus grande souplesse, l’hélicoptère vaut la différence de prix avec l’avion. Où embarquer ? Dans une vingtaine de sites français et dans le monde entier. De nombreux musts : le survol de la Réunion, des grandes villes américaines (New York, Los Angeles) et du Grand Canyon (Arizona), des chutes d’eau les plus spectaculaires (Iguaçu, photo). Le survol de Paris est interdit mais on peut tout de même admirer la capitale (sans dépasser le périphérique !) en décollant du Bourget.

Chez Dunois Voyages, Fun and Sky, Hélifrance, Hélilagon, Hôtel Sacacomie (Québec), Hunt & Palmer, Kuoni, Nouvelles Frontières, Sélectour, Vacances Fabuleuses, Jet Set…

Avions anciens : coucous et warbirds

Triplans ou Spitfire, sans oublier le Mig, les vieux coucous sont l’objet de collections qui battent des records aux Etats-Unis. Si l’on peut voler en Fouga Magister à Rennes ou Beauvais, il faut passer la frontière pour prendre son pied en Junkers 52 (l’avion civil allemand utilisé pour les parachutages en 1939-1945) au-dessus des Alpes suisses, ou en Grande-Bretagne pour faire de la voltige dans les avions-écoles de la Royal Air Force.

Chez Delta Aviation, Ju-Air, Nouvelles Frontières, Swissair…

Hydravion : comme Tintin

L’hydravion est interdit en France, sauf au moment du meeting biennal de Biscarosse (quelques baptêmes sont proposés). Le Canada, où il existe même en version avec skis pour se poser sur la glace, est son paradis, et on ne voit que lui en baie de Vancouver. Mais on le retrouve aussi au hasard des brochures des grands TO, en particulier pour gagner son bungalow aux Maldives.

Chez Air Hélibec, Air Loisirs, Asia, Aviation Wheeler, Jet tours, Hôtel Sacacomie (Québec), Hunt & Palmer, Kuoni, Meltours, Marsans, Nosylis, Sky Gate, Tourinter…

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique