Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Croissance : Internet et la grande distribution en force

Les agences en ligne enregistrent les meilleures progressions, talonnées par les réseaux des enseignes de la grande distribution.

Avec le retournement de la conjoncture, ils ne sont plus qu’une vingtaine de distributeurs à afficher une progression de leur activité supérieure à 5 % en 2002, contre soixante l’année précédente. Quelques poids lourds du secteur enregistrent même une baisse de leur volume d’affaires comme Nouvelles Frontières (-1,6 %), Havas Voyages (-3,6 %), Wasteels (-7,1 %) et Club Méditerranée (-10,8 %).

Depuis l’an 2000, grâce à la pénétration continue d’Internet dans les foyers français, les plus hautes marches du podium sont trustées par les agences en ligne, aujourd’hui bien intégrées dans le paysage de la distribution de voyages en France. L’année 2002 n’échappe pas à la règle. Arrivant en tête avec une croissance de 67,9 %, voyages-sncf.com ne réalise cependant que 13 % de son activité avec la vente de produits loisirs autres que le train. En seulement deux ans, le site a toutefois réussi à dégager ses premiers résultats positifs en 2002 (1,3 ME). Le groupe Lastminute, absent de ce tableau en raison de la difficulté de comparer ses performances avec celles de 2001 suite à la variation de son périmètre, ne devrait cependant pas être loin de ces niveaux de progression.

Après une absence en 2001, la grande distribution fait son retour dans ce top dix. Ainsi, Géant Vacances (+22,5 %), E.Leclerc Voyages (+14,9 %) et Vacances Carrefour (+14,7 %) ont fait mieux que résister à l’atonie des ventes qui a caractérisé l’année 2002. Il leur reste à prouver qu’ils peuvent aussi gagner de l’argent.

Résultat honorable pour Afat Voyages

Aucun réseau volontaire ne figure dans ce classement. Selectour a réussi à limiter les dégâts avec une baisse de 0,65 % de son volume d’affaires. Afat Voyages enregistre un résultat honorable (+2,4 %) grâce à l’intégration de nouveaux adhérents et aux bons résultats de Voyageurs du Monde (+5,04 %), qui n’a quitté le réseau que fin décembre 2002 pour le GIE Manor. Tourcom réalise une progression de 7,8 %, en partie liée au recrutement de 40 agences.

Faute de croissance organique, ce sont aussi des opérations de croissance externe qui ont permis aux réseaux de progresser l’an dernier. C’est ainsi que Protravel, en mettant la main sur les 18 points de ventes Forum Voyages, affiche un beau +13,5 %. Fram, qui réalise en 2002 une croissance de 2,1 % avec cinq agences supplémentaires, devrait figurer dans ce tableau des meilleures croissances en 2003, suite au rachat des 22 points de vente Camelia Welcome.

Enfin, coupes budgétaires des entreprises oblige, les spécialistes du voyage d’affaires ont souffert en 2002. Seul BTI progresse (+8,5 %) mais n’a pas communiqué ses résultats 2002 au tribunal. Les autres réseaux affichent au mieux des résultats équivalents à 2001 (tel CWT Affaires), au pire de légères baisses comme HVAE et Rosenbluth. Manque dans ce palmarès Egencia, qui ne nous a pas communiqué ses chiffres. L’agence en ligne revendiquerait un volume d’affaires de 100 ME .

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique