Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Choisir de bonnes adresses sur Internet

7Pour son site web, quels noms de domaines retenir, du type monagence.com ? Quelles extensions privilégier ? Bref, quels sont les pièges ou les hérésies à éviter ?

Point capital avant le lancement de votre site Web : vous devez réfléchir au nom de domaine que l’internaute tapera directement – ou dénichera en tapant le nom de votre agence dans un moteur de recherche. La difficulté, c’est de choisir une adresse simple à mémoriser, mais aussi facilement repérable par les moteurs de recherche, souligne Pierre Duarte, directeur associé au sein du cabinet Expertiz.biz. Ces deux critères de choix ont l’inconvénient d’être souvent antagonistes. Sans dépenser des fortunes, une agence indépendante peut essayer de bien remonter dans les réponses de Google notamment. En théorie, l’agence Dupont Voyages Selectour, située à Rambouillet (78), devrait intégrer les différents éléments distinctifs de son identité, en les séparant par des tirets. Il faudrait aligner les mots-clés Rambouillet, Selectour, Agence, et Dupont Voyages, souligne Pierre Duarte. Cerise sur le gâteau : l’ajout des deux ou trois destinations sur lesquelles elle s’est spécialisée. Mais bien sûr, en réalité, un nom à rallonge tient de l’hérésie sur une carte de visite. Dupontvoyages.com ou Dupontvoyages-selectour.com est largement suffisant. Il est donc recommandé de prendre ce type d’adresse pour toute sa communication d’entreprise, mais aussi de conserver l’url à rallonge pour héberger réellement le site. Dupontvoyages-selectour.com redirige alors vers l’autre adresse. Le responsable du site saura mettre en pratique cette articulation technologique et ajuster les choix de mots-clés en fonction de vos ambitions.

Des critères précis d’éligibilité

Au niveau des extensions, le .com et le .fr font toujours autorité dans le e-commerce, et suffisent au bonheur de nombre de sites nationaux. Vous pouvez par ailleurs enregistrer un site professionnel en .biz ; celui d’un office du tourisme étranger en .travel. Ces extensions spécialisées, accordées selon des critères précis d’éligibilité, ont été créées pour mieux organiser la cyber-planète et ses millions de noms de domaines. Quelles que soient les extensions retenues, vous devez déposer tout nom de domaine auprès d’un bureau d’enregistrement (appelé registrar). L’opération coûte une dizaine d’euros par an et par nom. Mais le choix devient de plus en plus limité, surtout en .com, à cause des sociétés éponymes. Clubaventure.com appartient ainsi à une société canadienne du voyage. d Linda Lainé

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique